Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

« La séquestration de Jean-Pierre Bemba par Kinshasa augmente sa popularité de 2% par heure »: Herman Cohen

Pour l’ancien ambassadeur et secrétaire d’État adjoint américain Herman Cohen, cette séquestration de Jean-Pierre Bemba augmente sa popularité de 2%par heure. « Excellence, président de la RDC, vos conseillers principaux sont très stupides. En empêchant Jean-Pierre Bemba d’entrer dans sa résidence personnelle, vous augmentez sa popularité de 2% pour chaque heure. Dis à Kalev Mutond et au gouverneur de Kinshasa qu’ils agissent comme des enfants » a tweeté Herman Cohen.

Le commandant de la police nationale de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo Kitenge, a indiqué avoir reçu l’ordre du général Amuri Bahigwa, commissaire général principal de la police nationale Congolaise d’empêcher l’établissement de Jean-Pierre Bemba dans la commune de la Gombe, classée zone présidentielle par les services de sécurité.

« C’est le commissaire général, qui est le chef de la police, qui m’a instruit que le sénateur Jean-Pierre Bemba ne devrait pas habiter à la résidence de Gombe, vue la proximité avec la résidence du chef de l’Etat. C’est un site présidentiel. C ‘est pour qu’il soit exempté de mesures de sécurité. Chaque fois il y a de barricades à ces endroits pour fouiller les gens qui entrent et qui sortent, ce qui n’est pas bon pour lui » a dit le général Sylvano Kasongo à la RFI.

Pour l’Association Congolaise pour l’Acces à la Justice, ACAJ, le gouvernement Congolais doit cesser avec cette restriction de la liberté de circulation de Jean-Pierre Bemba. « L’ACAJ condamne les restrictions à la liberté de circulation et résidence imposées illégalement au sénateur Jean-Pierre Bemba et sa famille depuis leur arrivée à Kinshasa. Elle demande au gouvernement de les laisser occuper leur résidence de la Gombe' » a écrit sur son compte Twitter, Georges Kapiamba, président de cette ONG de défense de droits humains.

Le mouvement pour la libération du Congo, MLC, dont Jean-Pierre Bemba est candidat à la prochaine élection présidentielle note que les troubles ayant suivi l’arrivée de Jean-Pierre Bemba en RDC vont perturber son programme. Le dépôt de sa candidature au bureau de la commission électorale nationale indépendante, initialement prévue jeudi pourrait intervenir vendredi, ont déclaré les sources du MLC à POLITICO.CD.

Fiston Mahamba

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...