La construction de ces deux établissements scolaires dans le territoire de KATANDA, s’inscrit dans le cadre du grand projet “PRISE”.

Il sied de relever que les conflits armés qui ont endeuillé l’espace Kasaï entre 2016 et 2017, avec le phénomène Kamuina Nsapu, n’avaient pas épargné les infrastructures scolaires et sanitaires. Elles ont été vandalisées par les forces en présence dans la région, souligne un rapport de l’Agence des Nations unies pour l’enfance et l’éducation (UNICEF).

La construction de ces deux écoles modernes à Katanda, au Kasaï oriental constitue un ouf de soulagement pour les enfants de ce coin le plus enclavé de la province.

Kerima