mardi, octobre 6, 2020
DRC
10,778
Personnes infectées
Updated on 6 October 2020 à 12:13 12 h 13 min
DRC
265
Personnes en soins
Updated on 6 October 2020 à 12:13 12 h 13 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 6 October 2020 à 12:13 12 h 13 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 6 October 2020 à 12:13 12 h 13 min

Audit du fichier électoral: les conclusions seront prises en compte malgré la loi sur la repartition des sièges

- Publicité-

L’audit actuel du fichier électoral, qui a été constitué sans un appel d’offre, est-il une opération « cosmétique »? « Non », répond Lambert Mende, ministre congolais de la Communication et des médias, joint au téléphone jeudi par POLITICO.CD. « Le processus actuel respecte toutes les procedure et ne dénature en rien le processus« , dit-il.

« S’il y a des choses à corriger, il y a aussi des procédures prévues pour faire modifier une loi, notamment recourir à la Cour Constitutionnelle. Donc il n’y pas lieu de dire que la publication de la loi sur la répartition des sièges rend l’audit inutile« , explique M. Mende.

Des experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont entamé depuis le 7 mai l’audit du fichier électoral pour les élections prévues le 23 décembre prochain. Le processus, dirigé par un expert électoral malien, le général Siaka Sangare, devrait rendre ses conclusion le 25 mai. Cependant, le 8 mai, le président Joseph Kabila a promulgué la loi sur la repartition des sièges, laquelle tient compte du fichier électoral fourni par la Commission électorale nationale indépendant, en avril dernier.

Par ailleurs,  l’OIF pourrait rendre les premières conclusions de son audit d’ici la fin de la semaine avant que sa mission ne quitte le pays, rapporte des sources concordante. « Des recommandations devraient être formulées pour corriger toute une série d’erreurs, elles sont en cours de discussions. Mais les craintes sont loin d’être passées« , renseigne notamment la RFI.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...