La RDC est le quatrième pays ayant la connexion internet la plus lente au monde

2
1888

Si, dans l’ensemble, le continent africain éprouve des difficultés  pour se connecter à internet, les avancées réalisées par certains pays créent des écarts très larges, renseigne le magazine américain Quartz dans un article publié le 14 août.  « Les cinq pays les plus rapides affichent des vitesses de téléchargement environ 40 fois plus rapides que les que certains pays en Afrique« , observe-t-on.

L’expérience a été réalisée par The global speed league sur cable.co.uk, en utilisant des données recueillies au cours d’une année jusqu’au mois de mai dernier, suite à un partenariat de recherche avec l’Institut de technologie de New America, Google Open Source Research et PlanetLab de l’Université de Princeton. 

Singapour est le plus haut sur la ligue de vitesse à large bande avec 55,13 mégabits par seconde (Mbps),alors que le Yémen, déchiré par la guerre, clôture la liste avec une faible vitesse moyenne de seulement 0,34 Mbps.

Avec une moyenne de vitesse de 0.55 mégabits par seconde (Mbps), la République démocratique du Congo est le quatrième pays ayant la connexion internet la plus lente au monde,  juste devant le Burkina Faso, le Gabon et le Yémen.

2 Commentaires

  1. Ça s’explique Laurent Désiré Kabila était boiteux, il était lent à la marche, ses enfants et ses collaborateurs s,étaient accommodé à la situation physique de leurs père biologique ou adoptif et leurs leader, Gourou chef spirituel; tout marche en boitant au ralentis en RDC…

  2. Tout est lent au Congo. En commencant par les poliventres congolais de la mangeorité et de l’Oposition d’acompagnement avec tout les mangecrate congolais ne veulent pas que la population aient l’accé a l’information.

Comments are closed.