M23 : L’assaut est repoussé mais la menace n’est pas écartée

0
603

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi à Goma, le commandant de la troisième zone de défense des Forces Armées de la RDC, le général Léon Mushale, a présenté 25 éléments du mouvement du 23 Mars, M23, parmi lesquels certains ont été capturé et d’autres se sont rendus.

Dans la présentation du bilan des recents affrontements entre l’armée congolaise et les éléments rebelles du M23, le commandant de la troisième zone de defense a également fait mention de 20 membres du Mouvement du 23 mars tués par les FARDC. Plusieurs effets militaires ont été récupérés, a-t-il souligné.

Dans ce face à face avec la presse, le général Léon Mushale a laissé entendre que comme les éléments du M23 se sont retranchés en Ouganda et au Rwanda, la menace n’est pas écartée, d’ou son appelle à la vigilance de la part de la population du Nord-Kivu.

Cantonnés en Ouganda depuis la signature des accords de Nairobi, les hommes de Sultani Makenga ont fait irruption dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, où ils ont été mis en déroute par l’armeé gouvernementale après d’intenses combats, notamment à Matebe, Songa et Kitagoma.