Eve Bazaiba explique les raisons de la signature du MLC

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et ses alliés du Front pour le Respect de la Constitution ont finalement signé ce samedi 14 janvier l’accord trouvé à l’issue des négociations entre le pouvoir et l’opposition sous la facilitation des évêques catholiques, le 31 décembre dernier.

Pour sa chef de file, Eve Bazaiba, le Font ne veut pas “offrir un prétexte” à ceux qui ne veulent pas appliquer l’accord signé le 31 décembre.

« Nous ne devons pas offrir un prétexte à ceux qui n’ont pas l’intention d’appliquer l’accord de la CENCO, de faire obstruction au droit des congolais à un avenir apaisé et sans soubresauts. Je demande au Front pour le respect de la constitution de se surpasser, parce que à travers des aménagements, il est toujours important d’obtenir un accord de cette importance, les équilibres nécessaires pour la bonne fin et bien plus pour le fonctionnement efficace des organes portés par l’accord du 31 décembre 2016 », indique Eve Bazaiba, citée par Radio Okapi.

Cette signature du MLC et ses alliés est intervenue après un message de son leader, l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba.  Dans ce message, Jean-Pierre Bemba qui dit renouveler son soutien à la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), estime qu’il y a eu “assez de morts” dans la lutte pour le respect de la Constitution en RDC.

Je demande au Front pour le Respect de la Constitution de se surpasser parce que, à travers des aménagements, il est toujours possible d’obtenu dans un accord de cette importance, les équilibres nécessaires pour sa bonne fin et, bien plus, pour le fonctionnement efficace des organes portés par l’accord du 31 décembre 2016″, dit Jean-Pierre Bemba.

 

3 commentaires
  1. C’est bien mais l’ UDPS doit apprendre à travailler avec les autres parce qu’elle n’a pas encore gagné les élections pour vouloir cavalier seul, gérer seul. Elle doit reconnaître que c’est elle qui était à la base de la dislocation de l’ USORAL avec les attitudes de vouloir tout prendre pour elle-même.
    Bienvenu NKUNGI

    1. est ce que udps a refusé de travailler avec les autres et pourquoi nous parlons aujourd’hui du rassemblement de l’opposition et à ce point j’ai comme l’impression que vous ne voulez pas le changement du pays car udps n’a pas encore refusé de travailler avec bazaïba ce sont eux-mêmes qui sont des lâches et qui veulent se faire de l’argent dans leurs intérêts personnels que ceux chercher par le peuple

      1. vous voulez dire rassemblement des opportunistes? car, à mon humble avis, il n’y a rien d’opposition dans ce qui se joue présentement sinon tout faire pour acceder à la mangeoire collective en formant une nouvelle “Mangeoire Présidentielle, MP en sigle” avec les Tshisekedi et les Kabila en tête

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

RDC: Pourquoi l’UDPS veut “à tout prix” aller vers les élections

Le plus ancien et le plus historique des partis d’opposition en République démocratique du Congo tente étrangement seul une mêlée vers des élections pourtant perdues d’avance. 

Comment Kabila a “neutralisé” Kin-kiey Mulumba

La candidature de Tryphon Kin-Kiey Mulumba, qui a sonné comme une rébellion au sein du pouvoir, a finalement tourné court.

Kabila 2 – Ne Muanda 1

La fameuse deuxième mi-temps promise par le gourou Ne Muanda Nsemi a visiblement été remportée par le Pouvoir congolais, par forfait.