Pour Martin Fayulu, Joseph Kabila dispose de tous les outils pour déboulonner Félix Tshisekedi en appliquant la constitution
© Capture d’écran de la conférence de presse de Martin Fayulu au Chatham House : POLITICO.CD

En conférence de presse conjointe au Chatham House de Londres ce lundi avec l’ancien représentant de la mission Onusienne en RDC, Monusco, Alan Doss, l’opposant Martin Fayulu a indiqué que l’ancien président de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila est aujourd’hui capable de déchoir l’actuel président du Congo-Kinshasa en faisan usage de voies légales de la constitution.

Avec les résultats biaisés des élections, Martin Fayulu estime que le parlement tel que constitué est capable de déchoir le président Félix Tshisekedi.

Évoquant l’article 166 de la constitution, Martin Fayulu indique que “comme la décision de poursuites ainsi que la mise en accusation du président de la République sont votées à la majorité des deux tiers des membres du parlement composant le et que Joseph Kabila détient cette majorité, il est donc possible que l’ex président de la RDC”.

“En cas de condamnation, le président de la République est déchu de ses charges” rappelle Martin Fayulu qui indique que comme la déchéance est prononcée par la Cour constitutionnelle, qui est également dirigée par des proches de Kabila, ce dernier dispose de tous les outils pour déboulonner Felix Tshisekedi.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui.