Vérité des urnes: Martin Fayulu et Alan Doss à Londres pour parler du défi de résultats de la présidentielle

“Martin Fayulu, vient d’arriver à Londres au Royaume Uni. Il donnera un discours à la Royal Institute of International Affairs (@ChathamHouse) lundi et s’entretiendra avec plusieurs personnalités britanniques lors de son séjour” écrit l’ECIDE sur son compte Twitter.

Dans une recherche menée par POLITICO.CD, Martin Fayulu est affiché dans une conférence avec Alan Doss (président de la fondation Kofi Annan; représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo entre 2007-2010) à Chatham House pour aborder une réflexion sur le processus électoral et son défi du résultat et des perspectives du paysage politique de la RDC.

Le site internet de l’organisation chargé des enregistrement des participants à cette conférence, indique que toutes les places sont déjà prises et précise qu’aucune nouvelle inscription ne sera prise en compte a constaté POLITICO.CD.

Felix Tshisekedi a été déclaré vainqueur des élections présidentielles de décembre 2018 en République démocratique du Congo, avec 38,5% des voix, contre 34,8% pour son autre candidat de l’opposition Martin Fayulu.

“Bien que présenté comme le premier transfert de pouvoir démocratique du pays, le résultat des élections a été confronté à un défi formel et à une contestation importante, en particulier à la lumière des doutes soulevés par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)” écrit Chatham House dans la contextualisation de la conférence de Martin Fayulu.

“Après avoir remporté la victoire devant la Cour constitutionnelle, le président Tshisekedi a par la suite décidé de conclure un accord de partage du pouvoir avec la coalition du Front commun pour le Congo (FCC), présidée par l’ancien président Joseph Kabila, et d’intensifier les spéculations sur le résultat de l’élection, qui a déjà profondément divisé contexte politique” poursuit le site web de cette institution.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Félix Tshisekedi refuse de nommer Albert Yuma à la primature

Selon une source proche de la présidence citée par Top Congo FM,…