l'info en continu

« Si F. Tshisekedi trouve des mécanismes pour intégrer Fayulu, Katumbi et Bemba à l’exercice de son pouvoir, il gagnera en crédibilité »: Fridolin Ambongo

- Publicité-

Revenant des États-Unis d’Amérique, l’évêque coadjuteur du diocèse de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo, a accordé une interview au média français La Croix.

Fridolin Ambongo conseille à l’actuel chef de l’Etat Congolais de ne pas se séparer avec ses anciens compagnons, qui sont restés dans l’opposition.

- Publicité-

« Il ne faut pas qu’il se sépare de ceux avec qui il a toujours milité : Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et, bien sûr, Martin Fayulu. Ils sont des opposants historiques et des personnages clé de la vie politique au Congo » suggère le prélat Catholique.

« S’il trouve les mécanismes pour les associer à son exercice du pouvoir, il gagnera en crédibilité » rajoute Monseigneur Fridolin Ambongo.

Toutefois, le successeur du cardinal Laurent Monsengwo trouve que le jeu est risqué… « S’il [Félix Tshisekedi ] penche trop du côté du peuple, Kabila risque de ne pas le laisser faire. C’est le sens de mon appel à la communauté internationale, et en particulier aux États-Unis et à la France. Il faut aider Félix Tshisekedi en affaiblissant Kabila mais aussi en offrant une protection au nouveau président » explique l’ancien évêque de Mbandaka-Bikoro.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD
- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU