25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Félix Tshisekedi appelé à user de mêmes armes que Joseph Kabila en nommant des commissionnaires spéciaux à la tête de provinces [Benjamin Bertin Penge]

Après l’annonce du report des élections de gouverneurs dans 24 provinces de République Démocratique du Congo au 10 avril, des voix continuent à se lever pour une nomination des commissaires spéciaux et la poursuite du processus électoral après l’éradication de problèmes de corruption, qui gangrène la commission électorale nationale indépendante.

Les candidats et les électeurs (députés provinciaux) qui attendaient une notification de la centrale électorale sont déjà fixé sur la tenue des élections après l’annonce de la suspension de ces dernières par une réunion inter-institutionnnelle présidée par le président Félix Tshisekedi.

“Je salue cette proposition, car le président de la République, chef de l’État est garant du bon fonctionnement de toutes les institutions de la République y compris la CENI” déclare à POLITICO.CD Benjamin Bertin Penge Libe, candidat gouverneur pour la province du Sud-Ubangi pour le compte du parti au pouvoir.

“Garant de la nation veut dire que le président l’action des institutions par rapport aux attentes de la population. Le problème ne se limite pas seulement au respect du calendrier électoral et des lois mais à l’image que les élections en RDC donnent à l’opinion publique” pense le plus jeune candidat aux élections de gouverneurs, âgé de 28 ans.

“Nous avons atteint un niveau exceptionnel où les américains sanctionnent nos dirigeants pour corruption. Ceux qui rejettent cette décision doivent savoir que les mêmes qu’ils ont utilisé hier pour étouffer l’expression du peuple, seront utilisées par Félix Tshisekedi aujourd’hui pour libérer l’expression du peuple congolais qui est souverain, bien attendu au dessus de la constitution” rappelle Benjamin Bertin Penge Libe.

“L’alternative à l’élection des gouverneurs est la nomination des conseillers spéciaux. Ceux-ci auront, outre leurs missions connues de lutter radicalement contre la corruption, veiller au déroulement de prochaines élections de membres des exécutifs provinciaux sans corruption” suggère ce cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD
- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join