l'info en continu

Une réunion inter-institutionnnelle n’a pas de pouvoir pour reporter les élections s’indigne le FCC 

- Publicité-

Le Front Commun pour le Congo rejette la décision de la réunion interinstitutionnelle consistant à la suspension de l’installation des sénateurs et du report sine dié des élections des gouverneurs.

Dans un communiqué rendu public ce lundi et dont une copie est parvenue à la rédaction de Politico.cd, le regroupement politique de Joseph Kabila estime sue la réunion interinstitutionnelle ne devrait que se limiter à formuler des recommandations plutôt de prendre la décision.

- Publicité-

« En tant que cadre de concertation ne disposant d’aucun pouvoir de décision, l’interinstitutionnelle ne serait fondée qu’à formuler des recommandations aux institutions constitutionnellement habilitées à prendre des décisions dans les matières ayant fait l’objet de ses délibérations » rappelle le FCC.

Le document signé par Nehemie Mwilanya coordonateur du regroupement, rejette également le report sine dié des élections des gouverneurs et rappelle une fois de plus que seule ma CENI a la compétence exclusive de fixer et de modifier le calendrier des élections. Le FCC dit toutefois encourager la poursuite des enquêtes pour des faits de corruption pour lequels sont accusés certains protagonistes des élections des sénateurs.

Ce lundi 18 mars, la réunion interinstitutionnelle présidée par le président de la république a décidé de la suspension de l’installation des sénateurs nouvellement élus, du report siné dié des élections des gouverneurs et de l’ouverture des enquêtes et pour des éventuelles sanctions contre les corrompus et les corrupteurs dont les faits seront prouvés.

Sammy Mupfuni |POLITICO.CD
- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU