Emmanuel Macron prend acte de l’élection de Félix Tshisekedi mais l’appelle à plus de flexibilité envers l’opposition 

Le président français Emmanuel Macron a rencontré pour la première fois Félix Tshisekedi, élu président de la République Démocratique du Congo lors de la dernière présidentielle de décembre dernier.

C’est au cours d’un dîner offert par le président de la République du Kenya Uhuru Kenyatta aux deux présidents de la République Démocratique du Congo et de la France que les deux personnalités ont échangé sur les questions de démocratie en RDC.

Selon les sources de la Radio France Internationale, le président français a appelé son homologue congolais à plus de flexibilité envers l’opposition, un de socles de la construction d’une vraie démocratie.

Félix Tshisekedi et Emmanuel Macron prennent par à conférence de l’organisation de Nations unies pour l’environnement (One Planet Summit) qui s’est tient à Nairobi ce 14 mars.

Organisatrice de la COPP21 et poumon en réserve forestière, la RDC et la France sont les partenaires indispensables de la planète dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…