Les députés nationaux Martin Fayulu, Vital Kamerhe… et Jean-Claude Baende viennent de renoncer à leurs mandats.

C’est ce qui ressort de la plénière en cours au Palais du peuple.

Au cours de cette même séance, près de 25 députés nationaux ont également renoncé à leur mandat.

Essentiellement consacrée à l’adoption du règlement d’ordre intérieur, cette plénière a même décidé qu’une motion incidentielle ne pourra plus empêcher l’examen en profondeur d’une motion de censure ou de défiance.

Des voix s’élèvent donc pour dénoncer ce qu’on qualifie des stratégies du Front Commun pour le Congo (FCC), majoritaire au parlement, pour faire tomber facilement les membres du gouvernement et ainsi fragiliser le Chef de l’État Félix Tshisekedi.