Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a “décidé de faire de la décrispation un objectif prioritaire” durant les 100 premiers de son mandat.

Présentant ses premières grandes mesures, Félix Tshisekedi a annoncé que “dans les 10 jours, je vais prendre une mesure de grâce présidentielle pour toutes les personnes ayant été condamnés pour des peines ayant été coulées en force de choses jugées”. 

Pour y parvenir, “je vais instruire le ministre de la Justice pour obtenir la libération conditionnelle des personnes détenues pour délits d’opinion”.

Félix Tshisekedi annonce également qu’il vq “œuvrer à la mise en condition d’un retour rapide de nos compatriotes exilés”.

Par la même occasion, Félix Tshisekedi a également assuré que “l’intérêt du peuple continuera à constituer le fil conducteur de tous les actions que je vais mener à travers mon mandat”.

Il exhorte donc le peuple “à faire le suivi de toutes ses actions”.

Car, “la tâche qui m’incombe et celle de vous servir et de répondre à vos attentes”.

Dans la foulée, “la nomination d’un nouvel  “administrateur du territoire et ses adjoints seront à Yumbi” a été annoncée.

Félix Tshisekedi a aussi parlé de la “réhabilitation de Mama Yemo et des Cliniques universitaires durant les 100 jours”, ainsi que “la réhabilitation et la construction des écoles”. 

Dans ce registre, Félix Tshisekedi veut aussi “la réhabilitation de l’éclairage public par la mise en service de 59 cabines publiques”.

Il va aussi “construire une centrale à gaz à Muanda au Kongo Central afin d’alimenter les camps Kokolo et Kibomango en” énergie.

Félix souhaite souligne: “je vais veiller à ce que la justice soit administrée par des personnes intègres et aux valeurs morales irréprochables. L’appareil judiciaire sera redynamisé”.

Et de conclure: :pour la réussite de ce programme, j’ai besoin de l’accompagnement du peuple congolais que j’invite au changement des mentalités