Le secrétaire d’État a sanctionné ce vendredi  en raison de leur implication dans une corruption importante liée au processus électoral, Corneille Nangaa, président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo; Norbert Basengezi Katintima, vice-président de la CENI; Marcellin Mukolo Basengezi, conseiller du président de la CENI; Aubin Minaku Ndjalandjoko, président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo; et Benoit Lwamba Bindu, président de la Cour constitutionnelle du CRD. Cette désignation publique est faite en vertu de la section 7031 (c) de la loi de 2019 portant affectation de crédits du département d’État, opérations étrangères et programmes connexes.

Information en développement...