Nord-Kivu: “j’ai un mandat de député national, il n’y a pas de choix à faire” affirme Julien Paluku

Julien Paluku Kahongya, gouverneur de la province trouble du Nord-Kivu dit n’avoir qu’un seul mandat, celui de député national.

Dans un point de presse animé ce mercredi à Goma, chef-lieu de cette province riche de l’est de la RDC, Julien Paluku Kahongya a répondu à la question lui demandant de faire un choix entre le mandat de député et celui du gouverneur.

“Quel est le choix que je dois faire entre ce qui n’existe pas et ce qui existe. J’ai un mandat de député national, voilà mon mandat. Je n’ai donc pas de choix à opérer car je n’ai pas encore gagné un autre mandat” a dit Julien Paluku.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, le bureau provisoire de l’Assemblée Nationale avait demandé aux députés nationaux ayant d’autres mandats incompatibles à opérer un choix.

La réaction de Julien Paluku Kahongya, qui vient d’être élu député national en territoire de Lubero, intervient donc pendant que le délai de 8 jours donné par le bureau de l’Assemblée expire ce jeudi 21 février.

Julien Paluku Kahongya est à la tête de la province du Nord-Kivu depuis maintenant 12 ans.

Sammy Mupfuni |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“Moïse Katumbi n’a jamais soutenu le combat de Martin Fayulu, plutôt sa candidature”: Francis Kalombo 

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi ne…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…