Assemblée nationale : convocation d’une plénière ce mercredi pour valider les mandats des députés

Le rapporteur du Bureau provisoire de l’Assemblée nationale, Jackson Uhuse Atingoto, a tenu ce lundi 11 févriel 2019, un point de presse relatif à la suite du mandat des membres du Bureau provisoire de la chambre basse du parlement. Devant la presse, Jackson Uhuse a tout d’abord rappelé les trois principales missions assignées aux membres du bureau provisoire à savoir: la validation de mandats des députés nationaux, l’élaboration du règlement intérieur ainsi que la mise en place du bureau définitif de la chambre basse.

Il a précisé que les 26 commissions spéciales de l’Assemblée nationale finissent ce lundi le travail de vérification des pouvoirs de chaque député national nouvellement élu. Avant d’annoncer, pour ce mercredi, une plénière qui prendra acte de la validation des mandats des élus nationaux.

“L’Assemblée plénière pour la validation de mandats est prévue ce mercredi 13 février, dans la salle de congrès du Parlement au cours de laquelle toutes les commissions vont venir présenter leurs rapports afin que l’Assemblée plénière puisse prendre acte de la validation de mandats de députés élus”, a indiqué Jackson Uhuse.

Il a, par ailleurs annoncer que lors de la plénière du mercredi, le bureau va procéder à la mise en place de l’unique commission spéciale chargée d’élaborer le règlement intérieur de la chambre basse.

“Ce document sera adopté par la plénière et renvoyé à la Cour constitutionnelle pour examiner la constitutionnalité”, a-t-il conclu.

Liévin LUZOLO

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.