“Dans le soucis de pousser un agenda politique commun des acteurs congolais, nous proposons au président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de céder le poste de premier ministre à MartinFayulu” écrit sur son compte Twitter Alain-Daniel Shekomba.

“L’agenda commun passe avant les agendas individuels et des forces extérieures” rappelle le candidat classé à la sixième position sur une vingtaine de candidats ayant pris par à la dernière présidentielle après la confirmation par la cour constitutionnelle de résultats de la commission électorale nationale indépendante, CENI.

À POLITICO.CD, Alain-Daniel Shekomba explique que sa proposition entre dans une démarche républicaine consistant pour une paix durable, l’unité et la cohésion nationale.

Lors de son dernier meeting à la place Sainte Thérèse de N’djili, l’opposant Martin Fayulu avait déclaré avoir rejeté la main tendue de Félix Tshisekedi.

“La main tendue, on la prend quand c’est propre. Quand ce n’est pas propre, on ne la prend pas“, avait dit l’opposant congolais.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)