La coalition Lamuka de plus en plus flexible à la machine à voter

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

Dans un point de presse tenu à Kinshasa le 11 décembre et dont la copie est parvenue à Politico.cd, la coalition d’une frange de l’opposition congolaise a dressé “un excellent bilan” de la première phase de la tournée électorale qui a amené son candidat Martin Fayulu à Beni, Butembo, Goma, Bunia, Isiro, Kisangani, Buta, Bukavu et Lubumbashi, et ce, “en dépit de toutes les entraves que les autorités politico-administratives ne cessent de dresser sur son chemin”.

Le directeur de campagne de Martin Fayulu, Pierre Lumbi, a remercié la population de ces villes venue nombreuse à chaque déplacement pour accueillir le candidat de la coalition Lamuka . “Il n’y a pas de place au doute, le candidat commun de l’opposition Martin Fayulu Madidi et Lamuka représente l’espoir pour la grande majorité de congolaises et congolais”, a-t-il martelé.

Revenant sur les entraves de Kindu et de Lubumbashi, Lamuka a estimé que sa victoire à la présidentielle du 23 décembre est inévitable. Das son discours, le directeur de campagne de Martin Fayulu, Pierre Lumbi projette une issue des élections avec la machine à voter, alors que sa coalition s’oppose a des telles élections : ” Ce qui s’est passé à Kindu et Lubumbashi nous démontre clairement que le président Kabila et son équipe réalisent que malgré la machine à voter, ils vont perdre les élections du 23 décembre 2018 au vu de l’ampleur de la mobilisation qui se fait autour de la candidature de Martin Fayulu “, a-t-il déclaré.

Une déclaration qui intervient 24 heures après celle du porte-parole de cette même coalition Lamuka, qui a promis que son candidat président Martin Fayulu allait donner d’autres consignes de vote, pour éviter de rendre nuls, les bulletins de vote en votant avec le stylo.

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Félix Tshisekedi apporte de nouveau son soutien son “allié” Vital Kamerhe: “il ne faut pas nous diviser”

Devant la diaspora congolaise de Londres ce dimanche, le président Félix Tshisekedi a apporté une nouvelle fois...

Félix Tshisekedi menace ses alliés du FCC de dissoudre l’Assemblée nationale “s’ils multiplient des crises”

Arrivée au Royaume-Uni ce dimanche pour prendre notamment part au Sommet de Londres sur les investissements en Afrique, le président Félix Tshisekedi...

Kwilu: Deux morts enregistrés à la prison centrale de Bandundu Ville

Deux morts ont été enregistrés en seulement trois jours dans la prison centrale du cinquantenaire à Bandundu dans la province du Kwilu,...

Ministère du CMPMEA: Les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier appelées à réserver la sous traitance aux nationaux

Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo a décidé que désormais toutes...

Afrique du Sud: La communauté congolaise dit non à la nouvelle mesure interdisant les réfugiés d’exercer une activité politique

Depuis le 01 janvier 2020, l'Afrique du Sud a promulgué une nouvelle loi qui interdit aux réfugiés et demandeurs d'asile vivant sur le sol sud africain à parler et à exercer toute activité politique sur le sol sud africain.

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join