vendredi, janvier 22, 2021
DRC
21,597
Personnes infectées
Updated on 22 January 2021 à 14:00 14 h 00 min
DRC
6,075
Personnes en soins
Updated on 22 January 2021 à 14:00 14 h 00 min
DRC
14,875
Personnes guéries
Updated on 22 January 2021 à 14:00 14 h 00 min
DRC
647
Personnes mortes
Updated on 22 January 2021 à 14:00 14 h 00 min

Meurtre experts de l’ONU: Mike Hammer assure que Félix Tshisekedi est déterminé à découvrir les coupables

- Publicité-

Mike Hammer, l’Ambassadeur des USA en RDC annonce que l’affaire du meurtre de deux experts de l’ONU a été au centre de l’échange entre Félix Tshisekedi et le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo lors de la visite du président de la République aux États-Unis.

Mike Hammer assure que Felix Tshisekedi a réitéré son engagement à découvrir les coupables et tenir les responsables.

“La semaine dernière à Washington, lorsque le secrétaire d’état Pompeo a rencontré le Président Tshisekedi, nous avons exhorté la justice dans le cas Michael Sharp et Zaidan Catalan. Le président a réitéré son engagement à découvrir les coupables et les tenir responsables, peu importe qui il s’agit”, a-t-il tweeté.

C’est la réponse de Mike Hammer au fake news d’Afrique Tweet qui a dit la Suéde et les USA ont fermé les yeux face à l’assassinat de Sharp et Catalan.

“In Memory of Zaida Catalán 6th of October 1980- 12th of March 2017 assénée lâchement par le régime de Joseph Kabila en RDC. Malgré toutes les preuves, personne ne veut la lumière dans cette affaire. Ni du côté RDC et de la communauté internationale. C’est Pathétique,” a tweeté AfricaTopTweets le 05 mars dernier.

Notons que le procès des présumés meurtriers des experts de l’ONU au Kasaï se poursuit à Kananga.

La cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental avait entendu jeudi 6 février dernier l’agent de police Honoré Mutombo et Ngalamulume Beya.

Avec leur audition, la cour a ainsi entendu tous les prévenus en détention poursuivis dans ce dossier.

Le président de céans, colonel Ntshaykolo, a annoncé que les pièces à conviction vont commencer à être exploités à partir de l’audience de mardi prochain.

- Advertisement -

Les parties sont également invitées à faire comparaitre des témoins supplémentaires, qui seront entendus comme renseignants.

« S’il y a des témoins supplémentaires que vous voulez faire entendre, la cour ne s’y opposera pas; sauf si c’est en dehors du cadre de ce dossier », souligne le colonel Nsthaykolo à l’intention des avocats de la défense auprès de nos confrères de la radio Okapi.

Thierry Mfundu

2 Commentaires

  1. L’UDPS et le Pdt de la Rupublique avaient mene une lutte non violente,celle-ci a pour socle l’Etat de droit ceci veut dire la primote de la loi.
    En outre,ns n’avions fait une revolution du genre AFDL qui est venue faire table rase,ns allons operer les reformes,ainsi le Chef de l’Etat va travailler avec tout congolais credible,responsable et honnete,pas la chasse aux sorcieres bcp le pense.
    Noter si vous avez commis vos crimes vs n’aurez le probleme qu’avec la justice pas avec le Pdt de la Republique

  2. Il n’est faut pas aller par 4 chaimains le pouvoir de Kabila si vraiment ils sont de personnes ils peuvent aide à nous dire la vérité sur la mort des experts de ONU ,mais étant aveugler par les sang des innocents plus de 12.000.000 des personnes tué là ils étaient au zénith.
    Ils n’est ne faut pas chercher autres choses. vraiment ils n’est faut même punir ces petits hommes heuble, ivoirien dans qu’il son sacrifier parceque aussi était peur de sauf leur pout. Le Tennant du pouvoir de FCC de ex président peuvent nous aide.

Comments are closed.

notre sélection