Non, Nestlé n’a pas quitté la RDC pour le Rwanda

Tout est parti de la décision de Nestlé de fermer ses portes en RDC, annoncée dans un communiqué publié sur son site internet le 1er décembre.

À cette fin, en République démocratique du Congo (RDC), nous fermerons notre usine et notre siège social d’ici la fin du mois de janvier et poursuivrons le développement de notre modèle économique de distribution par des tiers. Cette nouvelle formule nous permettra de nous concentrer exclusivement sur la consolidation de nos ventes et de notre distribution dans le pays. Nous n’envisageons pas d’apporter des changements dans notre portefeuille de produits“, explique le communiqué consulté par POLITICO.CD.

Un article a fait surface sur internet par la suite, annonçant l’ouverture d’une succursale au Rwanda, voisin controversé de la RDC. Tiré du site du Rwanda Development Board (Agence de développement), cet article affirme qu’une rencontre a eu lieu entre les dirigeants du groupe Nestlé et le président Paul Kagame, faisant savoir qu’une succursale allait voir le jour au pays.

Cependant, les faits datent du 06 juillet 2011, comme le confirme le site internet de la présidence rwandaise (à lire ici). Par ailleurs, Nestlé n’a pas de bureau au Rwanda, il ne s’agit que d’une succursale de ventes de produits.

Nestlé n’a pas de bureau au Rwanda, cependant, si vous avez des questions à propos de Nestlé au Rwanda, nous aimerions avoir de vos nouvelles. Veuillez contacter notre équipe Nestlé Kenya“, explique notamment le site internet du groupe.

Les opérations de Nestlé en Afrique à ce jour

Aucune délocalisation de ses activités congolaises n’est donc annoncée pour Kigali.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le DG de la BCC a bel et bien passé “24h au cachot”, mais Félix Tshisekedi n’y est pour rien

Jean-Louis Kayembe wa Kayembe, Directeur général de la Banque centrale du Congo et président du Comité de suivi de la bancarisation des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat, a bel et bien passé 24 heures au cachot, bien avant l’arrivée de Félix Tshisekedi

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

Fausse alerte : l’AFDC de Bahati Lukwebo n’a pas rejoint le CACH

C’est depuis la matinée de ce jeudi 7 février qu’une rumeur circule…

“Aucune baisse de prix du passeport prévue en RDC” :(Ministère des Affaires étrangères) 

Alors que des internautes et Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo ont indiqué les semaines dernières que le prix du passeport sera revu à la baisse, le ministère congolais des affaires étrangères a fixé l’opinion à travers un communiqué, qui indique qu’aucune baisse du prix du passeport n’est prévue par ses services.