mercredi, avril 14, 2021
DRC
28,665
Personnes infectées
Updated on 14 April 2021 à 1:03 1 h 03 min
DRC
2,079
Personnes en soins
Updated on 14 April 2021 à 1:03 1 h 03 min
DRC
25,841
Personnes guéries
Updated on 14 April 2021 à 1:03 1 h 03 min
DRC
745
Personnes mortes
Updated on 14 April 2021 à 1:03 1 h 03 min

Kabila à l’ONU: la polémique de la salle vide n’est que congolaise

- Publicité-

Comme d’habitude en République démocratique du Congo, le discours du Joseph Kabila ce samedi à l’ONU a laissé place à une véritable polémique au sujet de la salle quasiment vide. Néanmoins, il semble que le phénomène n’affecte pas seulement le président congolais.

C’est devant une salle quasiment vide que s’est exprimé le président Joseph Kabila ce samedi en marge de la 72ème Assemblée générale de l’ONU. Une situation qui a donné de l’eau au moulin des partisans de l’opposition pour s’attaquer au président qu’ils qualifient d’illégitime.

Devant un tout petit carré de collaborateurs en rangs serrés, Joseph Kabila rate son tout dernier discours a New York ! Pathétique!” lance l’opposant Olivier Kamitatu sur son compte Twitter.

Néanmoins, la quasi-totalité de présidents africains qui se sont exprimés devant la tribune de l’ONU cette semaine ont connu le même problème, à en croire les photos récupérées sur leurs compte Twitter par la rédaction de POLITICO.CD.

Macky Sall, président démocratiquement élu du Sénégal, ne fait pas mieux que Joseph kabila, arrivé en fin mandat depuis l’année dernière.

Même situation pour Nana Akufo-Addo, président du Ghana. Seul  de la Côté d’Ivoire semble faire mieux, sans toutefois atteindre le plein.

- Advertisement -

 

13 Commentaires

  1. Oui, a part ses cireurs de bottes SheOkitundu, Kikaya Bin Karubi et Raymond Tshibanda, et une poignee de diplomates (sans salaire depuis des mois) et de petits aventuriers PPRD venus de Kin au compte du Tresor, Kabila s’addressait a une salle toute vide a l’ONU.

    Pas etonnant car les decideurs de ce Monde ont mieux a faire avec leur temps que d’ecouter un president illegitime et vomi dans son propre Pays.

  2. Un point tout de même, qui compte double, n’en déplaise à la sois-disante opposition congolaise: le fait de donner une telle tribune à Joseph Kabila pour parler au monde entier du Congo et au nom de tous les congolais, démontre qu’il est, à ce jour, connu et reconnu par la planète entière comme le Président LEGITIME du pays de Lumumba.

    Que des idiots trouvent à redire à mon propos et me traîtent de Kabiliste (ce que je ne suis nullement) n’est que mauvaise foi et pauvreté argumentaire manifestes. Et je m’en moque royalement!

    • Compatriote Depandhaert,
      Président “LÉGITIME” ? Où avez-vous trouvé que ce ‘qualificatif’ convient dans le cas de ‘JK’ ?
      La “légitimité” d’un responsable politique repose moins sur des bases juridiques que sur des bases éthiques relevant de l’adhésion de la population à ses fonctions et à ses actions. Les “dictateurs ou apparentés” existent bel et bien sur cette terre et leur ‘péché mignon’ est de passer outre ce ‘consentement populaire’…
      Dans le cas de notre ‘petit raïs’, le moins qu’on puisse dire est que vous seriez le seul aujourd’hui, dans tous les cas une minorité parmi les Congolais à lui reconnaître cette qualité, la légitimité, sans discussion…

      Quant à sa “LÉGALITÉ”, vu de l’Onu et du Congo qui lui ne peut que se préoccuper au plus près du respect de ses lois propres, il y’a, cher ami quelques nuances…
      Sinon, ne vous en faites pas, ‘JK’ est bien le “Chef d’Etat de droit et de fait de la RDC, il n’y en a pas un autre. Ceux des Congolais qui disent le contraire ne se réfèrent non sans raison qu’aux bisbilles juridiques (arrêt complaisant de la CC, Accord conventionnel de la St Sylvestre qui ne fait que confirmer cette “complaisance”…) qui entourent son maintien au pouvoir dans des conditions, vous le savez très bien, quelque peu ‘autoritaires’…
      En effet il n’a pas fait preuve en tant que garant de notre Constitution, d’un respect sourcilleux de nos ‘lois et conventions’ comme l’y invitent son serment et les ‘accords’ (conventions) que lui-même a avalisés…
      Seriez-vous un authentique “loyaliste et démocrate”, qualité que je vous souhaite comme à toute personne sensée et honnête, que ces nuances auraient du vous alerter mais vous vous en moquez ‘royalement’….

      Dommage pour vous d’avoir choisi le caniveau, la lâcheté cupide et aveugle au pays de Lumumba !

      • Nsumbu! Nsumbu mon frère! aaah Nsumbu… le français! ce français là oui ici écrit par toi kakaaaa! tu crois que Dependhaert a compris? ou Leo Lipopo ou la MP? ça c,est du français écrit de Maurice Grevisse; je vote pour toi député désormais tu es député à partir d’aujourd’hui je le confirme et je valide
        et les Kabiliste croient que nous ne pouvons pas nous adresser au monde du haut de la tribune des Nations Unis??? avec Nsumbu à l’attaque, moi au centre et les autres à la base; Kabila et sa bande bakomla yombo hum walay!

    • s’il vous plaît quand on parle des choses sérieuses ne nous citez pas le nom des gens tel que Lumumba… ce n’est pas le Congo de Lumumba ko pakola botutu na mboka…Lumumba, Lumumba… le hero fabriqué

  3. je ne comprend pas, la salle est vide ou non ???
    Pourquoi perdre votre temps à nous montrés les discours des autres président qui par ailleurs, on regardant vos photos, il y a plus des gens que dans le discours de KABILA.

    Politico cd retrouvez votre neutralité dans vos articles

  4. Plein ou pas le débat est propre aux RDCongolais pour Joseph Kabila et son entourage le grand défi était la réunion à huis clos du conseil de sécurité qui pour certains points et favorable a leur camp, coté diplomatique kabila a eu des entretiens avec Guterres, Charles Michel, Alpha konde, Fatou Bensouda pour la kabilie c’est une victoitre..! Quel bilan fait mr Olivier Kamitatu sur le séjour de la délégation du rassemblement à New-York? Nous avons vus les audiences du Dr Mukwege et la mobilisation des membres du mouvent “debout congolais.”Le rassemblement était aux abonnés absent sur la scène Newyorkaise hormis le petit déjeuner avec Didier Reynders l’ennemie de Kabila.

    • Celui qui a été invité pour parler au nom du peuple de la RDC, c’est celui-là le Président légitime reconnu par toute la Communauté Internationale n’en déplaise à ses adversaires. On est dans un monde réel et non un monde virtuel. Que les partisans de ce monde de rêve se rappellent qu’il y a des gens qui avaient prêté serment dans leurs villas en présence de leurs épouses et qui n’ont jamais accédé à la magistrature suprême du monde réel et qui avant de mourir ont donné plusieurs cartons jaunes et rouges qui n’avaient aucun effet.

Comments are closed.

notre sélection