Le transfert d’un visa valide d’un passeport annulé n’est pas « de la falsification », affirme Mende

7
925

Dans un communiqué publié mecredi 20 septembre, le cabinet de Lambert Mande revient sur les explications fournies lors de son passages sur les antennes de la RTNC à la suite du Communiqué du Ministère des Affaires étrangères relatif au retrait imminent des passeports semi-biométriques.

« Le transfert d’un visa valide d’un passeport annulé, périmé ou rempli est une opération des plus banales que les services d’immigration du monde entier font quotidiennement. Il leur suffit d’agrafer le passeport annulé, périmé ou rempli contenant le visa valide au nouveau passeport. Ce n’est pas +de la falsification +« , insiste le cabinet de Lambert Mende.

En effet, les propos du ministre congolais appelant les Congolais à « agrafer leurs anciens passeports au nouveau » ont créé une polémique tant sur les réseaux sociaux que dans certains journaux  locaux, qui ont qualifié les propos du Ministre de la Communication et Médias de « falsification ».

7 Commentaires

  1. Comment attaché un passeport déjà confisqué par les services d’immigration à l’aéroport et à la place duquel se trouve une photocopie? Banal pourrait être cette opération de vraie-fausse falsification, mais obtenir le nouveau passeport n’est pas aussi banal pour des pauvres qui doivent passer par des gymnastiques incroyables pour survivre. Dommage pour un Etat qui peut se plaire à dépouiller son peuple au lieu de lui assurer un service public à la mesure de son désastre.

  2. L’ ancien passeport semi-biométrique doit être remis contre récépissé de demande de nouveau passeport biométrique.
    Pour Mende, avant de le remettre, arracher les visas encore valides (volatiles) et à réception du passeport, accoler ce visa dans le nouveau sésame. Chez soi où à l’ambassade du pays de délivrance ? MERDE ne dit rien.

  3. Une plaisanterie de mauvais gout. difficile de croire qu’un ministre d’état de surcroît en charge de l’information arrive a tenir de propos inintelligents a trait de caractère abruti.

  4. Les Congolais s’épuiseraient inutilement à se préoccuper du bien fondé de cette invalidation expresse des passeports , il n’existe pas !
    Aucune justification technique, juridique ou diplomatique ne nécessite le branle-bas que tente de réaliser le pouvoir, ce sont seules des motivations financières prédatrices qui sont derrière !
    Le pouvoir de ‘JK’ veut se constituer un « pactole financier supplémentaire » à travers les prébendes indus qu’il tire de la « vente mafieuse » des passeports avant son possible « dégagement » prochain, c’est tout !!!
    Les élucubrations ubuesques de Mende sont insignifiantes et à ranger dans leur coutumière entreprise de prédation, de chaos et de mensonge, tout le monde sait que les revenus immenses des passeports parmi les plus chers de la planète dans un pays dont le peuple est devenu un foyer de misère reviennent à la famille de l’imposteur !!!

Comments are closed.