lundi, janvier 18, 2021
DRC
21,060
Personnes infectées
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
5,616
Personnes en soins
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
14,810
Personnes guéries
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
634
Personnes mortes
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min

La CENCO confirme avoir reçu et transmis la lettre de Tshisekedi à Joseph Kabila

- Publicité-

La conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO, a tenu une rencontre ce vendredi soir pour la mise au point de l’opinion sur la fameuse lettre d’Étienne Tshisekedi désignant le nom du candidat premier ministre du Rassemblement.

Pour l’Abbé Donatien Shole, secrétaire général adjoint de la CENCO, le 17 janvier de cet année, Pierre Lumbi et l’abbé Théo Tshilumbu avait remis ladite lettre aux évêques. La lettre était destinée à Joseph Kabila avec pour objet la transmission du nom du premier ministre. La lettre avait pour expéditeur Étienne Tshisekedi. Cependant la CENCO souligne que les deux émissaires du Rassemblement avaient posé trois conditions pour que les évêques transmettent la misive à Joseph Kabila. Il s’agit notamment de la discrétion, de la remise de la lettre au cas où la fin de discussions entre le Rassemblement et la Majorité n’aboutissent pas aux bons résultats et que cette transmission soit faite en mains propres au président Joseph Kabila sans intermédiaire.

La CENCO indique qu’après avoir reçu le feu vert du Rassemblement, elle a remis la lettre au président Joseph Kabila lors de leur rencontre du 20 janvier dernier. En réponse, le chef de l’État Congolais a indiqué aux prélats Catholiques qu’il attendait que le nouveau président du conseil des sages du Rassemblement lui transmette les noms de trois candidats premier ministre.

Ainsi les Évêques précisent n’avoir pas éclairé l’opinion et surtout les médias quant à la question de l’existence de cette lettre car elle avait été émise confidentiellement par le Rassemblement.

La mise au point de la CENCO 

- Advertisement -
- Advertisement -

6 Commentaires

  1. On ne sait plus ou la CENCO veut nous amènée. Leur mission de bon office, c’est bon sauf que elle est aussi pour beaucoup car le chef de l’Etat de fait Mr JKK s’est servi d’elle et elle aussi commence a jouée son jeu. Qu’elle dise au peuple la vérité sur tout les détailles et qu’elle laisse le peuple se prendre en charge avec toute les conséquences qui en découdront car quand Mr MINAKU niait avec force la connaissance même de la lettre voire le président de la CENCO par le biais de Christian LUSAKUENO du Top Congo, là alors on sait plus à qui avoir confiance. Aujourd’hui la vérité a éclatée. Que mr MINAKU rentre par les mêmes voies qu’il avait passé pour nous retirer ses propos. Honorable ou Déshonorable?

  2. L’ église catholique est la mère de toutes les prostituées et elle s’est toujours prostituée avec les rois de la terre, elle la source même de l’impérialisme, une église corrompue et séduite par le monde. Honteux de vous les catholiques.

  3. Mais par tout celui qui a ete president meme d’une chorale je voudrais demander c’est le president qui dicte ou on le dicte?comment toute une bande de ceux qui se disent intellectuels et qui savent les droits lies aux postes,peuvent etre la pour dicter le president qui il doit nomer,pour dicter kimbuta ou on doit enterer,c’est incivique.avant de poser un acte surtout contre une autorite.posez vous la question dans les memes conditions si vous etiez lui comment tu prendrais sa.

Comments are closed.

notre sélection