La CENCO dément avoir proposé le cardinal Monsengwo pour succéder à Tshisekedi à la tête du CNSA

2
784

Une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux depuis hier soir, affirmant que la Conférence nationale épiscopale du Congo aurait proposé le nom du Cardinal Laurent Monsengwo au poste du président du Comité nationale de Suivi de l’accord du 31 décembre dernier.

Jointe au téléphone par POLITICO.CD, l’Abbé Jean Marie Bolenga, chargé de communication de la CENCO, dément catégoriquement cette information.

« Non, c’est ne pas une bonne information. C’est ne pas à la CENCO de proposer le nom du président du président du Conseil national de suivi de l’accord. C’est aux acteurs politiques de le faire. Les travaux sont suspendus, à présent il n’y a pas de réunion, comment la CENCO peut-elle se permettre de faire ça« , réagi-t-il.

Ecoutez l’Abbé Jean Marie Bolenga au téléphone avec Aline Engbe de POLITICO.CD;

2 Commentaires

  1. oui pour moi le cardinal Laurent monsengo mérite plus de servir le pays à cette circonstances de disparition de tshisekedi a cette poste djeff Boongho depuis paris France

  2. Willy Mishiki a complétement raison.Qui oublie que derrière tshisekedi il n’y avait que des vautours weleliste ,qui n’étaient que là pour des postes?Voilà maintenant ils ils commencent à voir le diable partout;or en restant objectif,ce sont eux qui ont détériorer la santé de Tshisekedi.

Comments are closed.