27 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

samedi, avril 4, 2020
Publicité

Débat du jour

RDC: Kalev Mutond, une “interpellation” pour le faire taire?

- Publicité-

L’arroseur arrosé? Après Emmanuel Ramazani, qui menaçait de “paralyser le paix”, Kalev Mutond, ancien Chef de l’ANR a vu à son tour des services les rattraper, après des menaces. Mercredi, à l’aéroport international de N’djili, l’ancien dirigeant a vu des agents de l’ANR l’interpeller pour l’amener dans des locaux de la même agence qu’il dirigeait jadis.

Pendant plusieurs heures, il sera interrogé sur “des questions sécuritaires”. Si plusieurs sources parlent de “détention d’un passeport diplomatique”, d’autres confirment un interrogatoire autour d’un présumé complot contre le pouvoir en place dans lequel Mutond prendrait part.

Mais les motifs restent autant flous qu’ils pourraient s’agir, à l’image de Ramazani Shadary, d’une mesure de rétorsion politique. En effet, dans sa lettre, Mutond a haussé le ton dans une joute verbale qui l’opposait à Augustin Kabuya, Secrétaire général de l’UDPS. « L’ANR a facilité et obtenu l’octroi, non pas des passeports ordinaires, mais des passeports de service avec lesquels plusieurs cadres de l’UDPS voyageaient en Afrique est dans le reste du monde (…) Le Secrétaire général de l’UDPS de Tshisekedi peut-il dire aux militants qu’il a réunis le 25 janvier 2020 quelles étaient les fonctions d’État de ces cadres de l’UDPS qui voyageaient, à l’époque avec des passeports de service ? » interroge-t-il.

Et si le message n’était pas capté, celui qui a contrôlé les renseignements de la RDC pendant huit ans rappelle à Augustin Kabuya qu’il a “ été témoin et même acteur de plusieurs événements, péripéties, dossiers politiques et autres. Si le SG de l’UDPS/Tshisekedi souhaite voir parler les sourds-muets, et que d’infimes détails soient portés sur la place publique, qu’il continue avec ce genre de provocation “.

A Kinshasa, les autorités n’ont fournie aucune explication sur l’interpellation de l’ancien Chef de l’ANR. Les rumeurs vont bon train. Une question reste en suspend. Maintenant qu’il est inquiété, Kalev Mutond va-t-il faire ses révélations?

- Publicité -

Les réactions

  1. À son époque pour faire taire quelqu’un Kalev Mutond le mettait au cachot de l’ANR sous tortures pendant même un mois ou quelques semaines sans motif valable.

Comments are closed.