lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 6:59 6 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 6:59 6 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 6:59 6 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 6:59 6 h 59 min

Débats & Opinionsspéciale
à vous la parole

Proposez un sujet au débat

Vous avez un sujet à proposer au débat? Contactez-nous par Whatsapp au +243 999 885 345

les sujets

Le Président Félix Tshisekedi et le danger de l’érosion de la démocratie

La stratégie de la dissolution de l’Assemblée Nationale et/ou la neutralisation du Parlement dans sa totalité est toujours en marche. L’interdiction d’accès des Députés Nationaux au Parlement (sanctuaire de la démocratie) en est une préfiguration. Un ballon d’essai. Si les Congolais ne sortent pas de leur torpeur et ne réagissent pas fermement contre le processus de la «dedémocratisation», la prochaine offensive sera fatale. A cet égard, les Congolais et la communauté internationale ont été littéralement sidérés de voir le spectacle insolite des Députés Nationaux, porteurs du mandat du Souverain Primaire, bloqués à l’extérieur du Parlement par les policiers. Pourtant, une autre option plus intelligente et plus élégante était possible. Mais, il s’agissait là d’un schéma calculé et téléguidé pour la démonstration du pouvoir. Une démarche téméraire et intensément vexatoire attentatoire à la dignité du Parlement et obstructive de son bon fonctionnement. Gravissime. «Une disgrâce porteuse d’une intention...

RDC: Que restera-t-il de l’UDPS après le pouvoir et des scandales ?

Le vieux parti de l'opposition, propre à feu Étienne Tshisekedi, est devenu un jeune parti au pouvoir depuis un an sous la conduite de son fils Félix Tshisekedi. Pendant plus de 30 ans, l'Union pour la Démocratie et le Progrès social a lutté contre feu Maréchal Mobutu, feu M'zée Laurent-Desiré Kabila, comme contre Joseph Kabila encore vivant. De son vivant, Étienne Tshisekedi a prôné la démocratie avec ses corollaires comme bonne gouvernance, liberté d'expression et d'association, alternance et consort. Ce combat sans relâche pour l'instauration de la démocratie et d'un État de droit au Zaïre, en RDC, a rendu cette figure de l'opposition à la fois énigmatique que charismatique, et l'a décorée de plusieurs surnoms. Par son charisme et son côté énigmatique, Étienne Tshisekedi a bâti 2 noms : le nom Tshisekedi et le nom UDPS. Plus...

Droits de la femme, comment les jeunes comptent-ils se lever pour les défendre ?

C’est la question autour du quelle de mouvements de jeunes entrepreneurs, étudiants, associatifs et des différentes formations politiques, réunis autour d'une table ronde organisée au centre Arrupe, ont tenté de peaufiner, des stratégies à mettre en place pour défendre et promouvoir, les « droits de la femme ». D’entrée de jeu, madame Sylvie Nokolomonie, facilitatrice de cet échange entre jeunes, a demandée aux Filles et Garçons de bien noter que la journée du 08 mars, « ne renvoie pas à la fête des femmes mais plutôt à la lutte », a-t-elle martelée cette juriste membre de l’association des Femmes Juristes du Congo. Tout en insistant sur le faite qu’on ne peut défendre les droits de la femme « sans pour autant les connaitre » . Elle qui a la maîtrisé des instruments juridiques ratifiées par la RDCongo , « conventions...

RDC: Que reste-t-il de LAMUKA?

Le mandat de l'actuel Coordonnateur du présidium de Lumuka prendra fin le mardi 2 mars prochain. Adolphe Muzito arrive ainsi à la fin de son exercice à la tête de la plateforme politique, trois mois après. Conformément à la charte de cette coalition politique créée à Genève en 2018, Muzito cède le bâton de commandement à Martin Fayulu, Président de l'Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, (ECIDé). " Martin Fayulu est l'un des quatre leaders de Lamuka. Il est signataire de la charte et il doit se conformer à cette exigence de la démocratie en interne. Donc, dès son retour des États-Unis, il va faire la remise et reprise avec l'ex-premier Ministre Adolphe Muzito, actuel Président. Il sera Coordonnateur de Lamuka conformément aux statuts pendant les 3 mois et il passera les bâtons de commandement 3 mois après à Moïse...

À quand le boom pétrolier pour la RDC ?

Lors de la table ronde sur la promotion de l'exportation des produits congolais, organisée en 2018 à Kinshasa, Aimé Ngoy Mukena, alors ministre des Hydrocarbures, avait révélé que "24 provinces de la RDC regorgent le pétrole". "Toutes nos provinces, à l'exception de deux (dont il n'avait pas cité les noms), sont assises sur du pétrole. Dans le bassin côtier, par exemple, une seule petite est en exploitation avec une production annuelle de 9 millions de barils. Dans les tout prochains jours, d'autres entreprises, qui sont très avancées dans la phase d'exploration, pourront également commencer la production en on et offshore. À cela, il faut ajouter le pétrole qui se trouve dans la Cuvette centrale. Il est important de souligner que même le lac Kivu contient du pétrole", avait-il affirmé. La RDC s'engageait alors dans la logique de "raffiner ses produits pétroliers pétroliers dans un avenir proche".

A quand la quadripartite sur les massacres dans l’Est de la RDC?

Des présumés rebelles ougandais massacrent des Congolais dans l'Est de la RDC depuis 2014. Avant cela, des armées rwandaises et ougandaises, des groupes rebelles soutenus ou originaires de ces pays ont endeuillé pendant longtemps la RDC. Au sud, il y a eu des incursions Angolaises, outre la question du pétrole congolais détourné par Luanda. Mais jamais, une quadripartite n'a été tenue autour de ces sujets.

Comment prévenir les accidents de circulation sur les routes en RDC?

Des cas d’accidents de circulation sont fréquents sur les routes en République démocratique du Congo. Le dernier cas a eu lieu à Kinshasa, dans la commune de Mont-Ngafula, où un camion transportant des caillasses a percuté plusieurs véhicules, motos et piétons faisant plusieurs morts et de nombreux blessés. D'autres accidents ont eu lieu notamment dans le Kongo Central et à chaque fois, les Congolais se plaignent souvent de l'absence des pouvoirs publics dans les nombreuses tragédies qui émaillent leur vie quotidienne (accidents de la route et naufrages sur les voies navigables, etc.). Que devraient faire les autorités pour prévenir ces accidents?

La fin du mythe: les Kabilistes impuissants face à Tshisekedi?

Histoire d'une drôle d'alliance. La coalition entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila a toujours connu des hauts et bas, sans pourtant atteindre un niveau aussi tendu. Pendant longtemps, des cadres Kabilistes, surtout politiques, ont résisté au changement de régime, aboyant parfois, comme s'ils gardaient encore tous les pouvoirs en RDC. Emmanuel Razamani Shadary en est le symbole. « Nous sortons d’un système qui est resté longtemps au pouvoir et certains collaborateurs ont encore quelques réflexes du passé, ont tendance à croire qu’ils sont encore au pouvoir, il y a eu des actes maladroits mais, essayant de m’élever au-dessus de tout cela je crois qu’il faut privilégier la paix, la stabilité… Eviter toute crise intempestive qui aurait un impact sur l’économie et l’évolution du pays », avait appelé Félix Tshisekedi dans les colonnes du journal Belge Le Soir. En effet,...

RDC: Kalev Mutond, une « interpellation » pour le faire taire?

L'arroseur arrosé? Après Emmanuel Ramazani, qui menaçait de "paralyser le paix", Kalev Mutond, ancien Chef de l'ANR a vu à son tour des services les rattraper, après des menaces. Mercredi, à l'aéroport international de N'djili, l'ancien dirigeant a vu des agents de l'ANR l'interpeller pour l'amener dans des locaux de la même agence qu'il dirigeait jadis. Pendant plusieurs heures, il sera interrogé sur "des questions sécuritaires". Si plusieurs sources parlent de "détention d'un passeport diplomatique", d'autres confirment un interrogatoire autour d'un présumé complot contre le pouvoir en place dans lequel Mutond prendrait part. Mais les motifs restent autant flous qu'ils pourraient s'agir, à l'image de Ramazani Shadary, d'une mesure de rétorsion politique. En effet, dans sa lettre, Mutond a haussé le ton dans une joute verbale qui l'opposait à Augustin Kabuya, Secrétaire général de l'UDPS. « L’ANR a...

Faut-il arrêter les travaux de saut-de-moutons à Kinshasa?

La polémique enfle à Kinshasa. Les saut-de-moutons initiés l'année dernière par le président Félix Tshisekedi dans son programme de 100 jours sont toujours en construction. Aucun des 9 sites de construction n'a atteint un niveau de progression de 70%, indique même l'OVD. Par ailleurs, alors que les travaux traînent, ces constructions occasionnent des gigantesques embouteillages dans la ville. Il y a même des sites où les travaux n'ont pas commencé après près de 9 mois d'attente. Par ailleurs, des ONGs accusent les gestionnaires de ce projet de corruption, alors que même au gouvernement, les violons ne s'accordent pas. Sur les réseaux sociaux, des internautes congolais ont initié une petite pour pouvoir annuler ces travaux. Jean-Marc Kabund, vice-président de l'Assemblée nationale et président de l'UDPS, parti du président Félix Tshisekedi, menace de lancer "un mot d'ordre" le 15...

en continu

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein...

Depuis l'époque du DG Kikwa il n'y a jamais eu de mise en place à l'OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives...

Croix rouge: Élaboration du plan de système de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires

Les participants à l'atelier d'élaboration du plan de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires tenu du 09 au 13 septembre 2020, à...

Assemblée nationale : la princesse des Bayeke, Dominique Munongo, « indignée » par les propos discourtois des militants de l’UDPS contre la présidente Jeanine Mabunda

Des propos discourtois tenus par les militants de l'Union pour la Démocratie pour le Progrès Social (UDPS) contre la présidente de l'Assemblée...