L’ambiance à l’arrivée du dernier gouverneur du Katanga, Moise Katumbi, à Lubumbashi à rassemblé les tendances même les plus inattendues. Alors qu’il coordonne la jeune plateforme politique Lamuka, à été accueilli même pas les anti-Lamuka, le cas de Kyungu et Muyambo.

La mobilisation à produit ses fruits. Du centre-ville à l’aéroport, des milliers de personnes sont rangé à l’attendre. « impossible de m’imaginer rentrer à la maison sans le voir », explique un partisan perchée sur une passerelle pardessus le boulevard M’Siri.

Parmi ces inconditionnels de Katumbi, plusieurs partisans du Baba wa Katanga (père du Katanga, en Swahili), Kyungu Wa-Kumwanza et ceux de l’ex pensionnaire de la prison de Makala, Jean-Claude Muyambo.  Ces patrons des partis Unafec et Scode, sont pourtant connus aussi pour leur opposition farouche à Lamuka. Pourquoi sont-ils donc venus ?

« Katumbi et baba (Kyungu) sont les pieds du Katanga. On ne pouvait que venir l’accueillir. C’est un frère et un père qu’on est venus recevoir, pas un coordinateur de Lamuka. On est ici en famille, pas vraiment en politique», affirme un membre de la jeunesse de l’Unadef, parti de Kyungu.Par ailleurs, les partisans de Kyungu espèrent que Moise Katumbi chutera au directoire de leur parti dans la commune Kenya. Cependant, difficile de l’affirmer pour l’instant alors que certaines vérités demeurent cachées pour la sécurité de celui qu’on nomme « chairman ».