Lancement de la champagne de vaccination contre Ebola à Mangina. Photo : Fiston Mahamba

Dans son dernier rapport sur l’évolution de l’épidémie d’Ebola à l’Est du pays, le ministère de la santé a indiqué qu’au jeudi 16 mai 2019, la République Démocratique a enregistré 1161 décès.

Selon ce rapport, il y a 1760 cas dont 1672 confirmés et 88 cas probables. Et 461 personnes ont été guéries de cette épidémie, 21 nouveaux cas confirmés et 310 cas suspects.

“Plus de 10 morts par jour, on pourrait atteindre la barre des 2000 morts dans les trois prochains mois”, a dit Oly Ilunga.

Oly Ilunga, ministre de la santé, a déclaré que cette épidémie est la deuxième plus meurtrière de l’histoire.

Jeancy Ngampuru /Politico