mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

Ituri : 5 personnes tuées et 7 femmes violées lors des attaques de 4 dans Walendu Djatsi par des miliciens CODECO

- Publicité-

Des attaques des miliciens de la CODECO ont causé la mort de 5 personnes et le viol de 7 femmes dans 4 villages des secteurs de Walendu Djatsi, Pitsi et de la chefferie de Bahema Baguru en territoire de Djugu.

Selon des sources de sécurité locales qui ont donné ce bilan, ces attaques ont eu lieu ce samedi 18 juillet 2020.

Parmi les victimes, on compte un orpailleur et ses deux fils qui sont tombés dans l’embuscade de ces hommes armés pendant qu’ils se rendaient dans une carrière minière, rapporte la radio Okapi.

La première attaque de CODECO s’est déroulée au village Wakoko en secteur de Walendu Djatsi.

Quatre assaillants munis de fusils ont investi cette localité vers 3 h du matin en tirant des coups de feu.

Des sources locales citées par la radio Okapi indiquent que deux personnes qui cherchaient à se sauver ont été atteintes par des balles et sont mortes.

Ces assaillants ont également emporté des chèvres et pillé d’autres biens de la population.

La deuxième attaque s’est produite au village Limani, proche de Nizi en chefferie de Bahema Baguru.

Ces hommes armés ont ouvert le feu sur 3 personnes, membres d’une même famille qui se rendaient dans une carrière minière. Ce meurtre a suscité une vive tension dans le milieu où les habitants se disent lassés des exactions de la milice CODECO.

- Advertisement -

Au village d’Ukareba dans le secteur de Walendu Pitsi, ces miliciens ont pris en otage 7 femmes qui ont été violées puis relâchées. Le dernier cas d’incursion est signalé au village de Tsotso où ces miliciens ont tiré plusieurs coups de feu sans faire des victimes.

Ils se sont également livrés au pillage des biens de la population. Toutes ces attaques ont entrainé le déplacement des habitants qui demandent au gouvernement de restaurer la paix en territoire de Djugu.

Thierry Mfundu

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...