l'info en continu

Insécurité à Kasumbalesa : un député sollicite la création d’une commission d’enquête mixte assemblée et gouvernement

- Publicité-

L’insécurité dans la ville frontalière de Kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga a fait l’objet d’une motion d’information sur l’insécurité, ce jeudi 12 juin 2020 à l’Assemblée nationale.

C’est le député national Anaclet Kabeya, élu de Sakania qui a peint à la plénière le tableau sombre de l’insécurité qui sévit dans cette ville marquée par le viol armé, le viol, l’extorsion des biens. « En effet, chaque jour qui passe, la ville de Kasumbalesa est devenue, de plus en plus, la proie des bandits armés qui volent, violent et dévalisent la population. En une nuit plus des 50 maisons sont visitées par ces hors la loi, qui dérangent la paisible population sous l’œil indifférent des autorités, il est temps d’agir » a déclaré le Député Kabeya dans sa motion d’information adressée à Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale.

- Publicité-

C’est pourquoi, il sollicite la mise sur pied d’une commission paritaire Assemblée nationale gouvernement dans le but de comprendre réellement ce qui se passe dans cette ville et proposer des solutions idoines pour éradiquer l’insécurité dans cette ville.

Notons que, kasumbalesa comme la province du Haut-Katanga en général fait face à une insécurité grandissante et jusqu’à présent ni l’armée ni la police n’ont réussi à juguler cette question.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU