Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 6:32 6 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 6:32 6 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 6:32 6 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 6:32 6 h 32 min

Des autorités du Kongo central haussent le ton après les attaques des partisans de Ne Muanda

Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central condamne les attaques perpétrées par les adeptes du mouvement mystico-religieux Bundu Dia Kongo contre les non-originaires de la province, le lundi dans la ville de Kasangulu et d’autres cités de la province.

« Le Président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central condamne fermement toute veilleté de déstabilisation de la Province du Kongo Central par des actes de xénophobie qui sont incompatibles avec l’hospitalité légendaire séculaire des Ne Kongo dont la culture de la paix a été léguée par les Bambuta », indique le docteur Matusila Malungeni Ne Kongo dans une déclaration ce mardi 14 avril 2020.

Le Président de l’Assembée provinciale du Kongo Central déplore les incidents malheureux survenus à Kisantu le lundi 13 avril qui ont causé la mort de 2 personnes et des blessés graves ainsi que d’importants dégâts matériels.

Anatole Matusila rassure les habitants de la province « et l’opinion publique que l’Assembée provinciale du Kongo Central dont il a la conduite se dressera contre » toute pareille tentative dans le futur.

« En cette période de lutte contre la terrible pandémie de Corona virus dite Covid-19, de tels événements tragiques ne devraient pas avoir lieu, car toutes les énergies doivent être concentrées à la lutte pour venir à bout de ce grave fléau », dit encore le docteur Matusila qui « lance un appel fraternel à la population du Kongo Central à observer strictement les mesures d’hygiène édictées par les autorités du pays en ces temps de dure épreuve sanitaire», a-t-il déclaré.

Il sied de rappeler que les adeptes du Mouvement politico-mystico-religieux Bundu Dia Mayala de Ne Muanda Nsemi ont continué à manifesté ce mardi sur l’axe Kinshasa-Matadi exigeant le départ de tous les non-originaires du Kongo Central.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...