Destitué ce vendredi 08 novembre par l’assemblée provinciale à la suite d’une motion de défiance du député Samuel Yumba, le Gouverneur Marcel Lenge parle d’un complot boutiqué par des laboratoires nostalgiques.

Il s’agit bel et bien d’un complot monté depuis certains laboratoires de quelques nostalgiques,” a indiqué la cellule de communication de Marcel Lenge Mpoyo via sa page Facebook.

Parmi les arguments avancés dans le camp du Gouverneur déchu, il y a d’abord l’irrégularité de la plénière. “Après la lettre du Président de l’Assemblée adressée au Gouverneur et accompagnant la fameuse motion de défiance du député qui se veut en vedette, le Gouverneur Marcel Lenge Masangu Mpoyo y a répondu en signifiant l’aspect irrégulier de cette motion,” annonce sa cellule de communication.

Qui insiste qu’un accusé de réception de l’Assemblée provinciale est en leur possession.

En second lieu, le camp de Marcel Lenge parle du complot contre le Gouverneur. “Il est important que la population soit au courant de ce qui se passe réellement. Lors du dernier passage du Gouverneur à Kinshasa, où il avait participé à la réception du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, il a été question aussi de la justification des fonds déjà débloqués par les anciennes autorités provinciales pour la construction du Gouvernorat et du siège de l’Assemblée Provinciale, ces deux projets qui n’ont jamais été réalisés,” rapporte-t-il.

Et de poursuivre: “Selon les informations en notre possession, il existe au niveau du Budget des traces des sorties de ces fonds et cela n’arrange pas certaines personnes impliquées dans cette affaire. Il a été donc décidé d’empêcher au Gouverneur Lenge d’être investi au risque de faire toute la lumière sur cette affaire et tant d’autres de la gestion antérieure de la Province du Haut-Lomami. Voilà le pourquoi de cette précipitation.”

S’agissant du déroulement de la plénière, la cellule de communication de Marcel Lenge estime que la plénière a fait fi de l’ordonnance de la cour d’appel de Kamina. “C’est vers 10h et après avoir accusé réception de l’ordonnance de la Cour d’appel de Kamina, que l’Assemblée à siéger au mépris de la loi, malgré le rappel de l’un des députés sur la réponse du Gouverneur, le Président était déjà dans la logique de l’exécution de son plan dicté par ses parrains. Un avion avait déjà été affrété pour évacuer tous les députés comploteurs dès la fin du vote. La population étant informée a investi la piste de l’aérodrome pour empêcher le décollage de cet avion et menaçant même de l’incendier. Il a fallu que le Gouverneur descende personnellement sur les lieux pour calmer la tension et demander à la population de dégager la piste afin que le trafique revienne à la normale,” raconte-t-elle.

Et d’ajouter: “Il est clair que la Province du Haut Lomami compte beaucoup d’ennemis parmi ses fils et filles, mais aussi plusieurs dignes fils et filles qui ne seront certainement pas prêt à hypothéquer cet espoir suscité dans la population par le Gouverneur Lenge Marcel.”

Et de conclure: “Nous demandons à la population et à tous ceux du Haut-Lomami,de partout,de se mobiliser afin de faire échec à ce complot de honte!”

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *