Trois mois après son triomphe du fameux duel du 20 juillet 2019 face au tout puissant Lambert Mende, Joseph-Stephane Mukumadi vient de rendre public la composition de son gouvernement provincial pouvant accompagner son programme quinquinal pour le décollage de la jeune province du Sankuru.

Dans un arrêté provincial publié tard dans la soirée de ce mardi 29 Octobre à Lusambo et parvenu à POLITICO.CD, l’actuel gouverneur du Sankuru compose une équipe de 10 Ministres dont deux femmes, l’une au ministère de l’intérieur, sécurité,décentralisation, affaires coutumières et communication pendant que l’autre aux finances et économies, visiblement deux ministères poumons de la province.

Pendant ce temps, le parti cher à Lambert Mende,CCU, Convention des Congolais unis ne s’y retrouve pas alors que le PPRD n’a eu qu’un quota étriqué, un seul ministère.

Voici la liste complète du gouvernement Mukumadi :

1.Ministre provincial de l’intérieur, sécurité,décentralisation, affaires coutumières, coopération interprovinciale et communication: Mme EDUNGU MBUTSHU Cécile.

2.Ministre provincial des infrastructures, travaux publics, transport,voies de communication,urbanisme et Habitant: Mr EMBEYA OSANGO Jean.

3.Ministre provincial de l’éducation,NTIC,Jeunesse, sports,loisir,culture et arts: Mr EKOTO ALOMBA Albert.

4.Ministre provincial des finances et économies: Mme ESOMBE OMANGA Véronique.

5.Ministre provincial de la santé: Dr SHAKASAKA PETE Benoît.

6.Ministre provincial de l’agriculture,pêche ,élevage,e environnement,tourisme et développement rural: Mr DJENONDO LOMBE Jean Vincent.

7.Ministre provincial du Plan et Budget : Mr OMALOSAMBO ONEMA Daniel.

8.Ministre provincial de la justice, fonction publique, travail et prévoyance sociale: Mr MUITSHILUA KASONGO Charles.

9.Ministre provincial des mines, affaires foncières et hydrocarbures: Mr LUNGONZO MATONDO Ignace.

10.Ministre provincial des affaires sociales et Humanitaires,solidarité ,genre et famille, personnes vivant avec Handicap: Mr KETOYA KALONDA Benjamin.

Notons que ce tout premier arrêté provincial signé par Joseph-Stephane Mukumadi ne comporte pas des commissaires provinciaux comme dans d’autres provinces.
L’actuel exécutif du Sankuru a été élu le 20 juillet dernier après un long feuilleton dit à la contestation de sa candidature par son challenger, l’ex-ministre de la communication, Lambert Mende Omalanga.

Serge Sindani | POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *