Quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées de suite d’attaques de deux embarcations par les hommes armés de la milice armée Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) ce vendredi 25 octobre sur le Lac Albert vers les localités lacustres de Mbogudji et Tara dans le territoire de Djugu. Selon des sources dans la région, quatre autres personnes ont été pris en otage.

La dernière attaque a eu lieu vendredi dans la journée à Tara, une petite localité lacustre située dans la chefferie de Bahema-Nord en territoire de Djugu. Une embarcation avec en son bord deux pécheurs en provenance de Tchomia, un autre village au bord du Lac Albert a été la cible d’une fusillade en rafale d’une dizaine d’assaillants ont tiré en rafale. Leur deux pêcheurs sont morts sur place.

Selon les sources sécuritaires citées par plusieurs médias, avant de s’enfuir, ces assaillants ont emporté le moteur hors-bord de la pirogue et d’autres matériels de pèche.

Une autre attaque est intervenue, la nuit de jeudi au vendredi vers la localité de Mbogudji en secteur de Walendu Pitsi. Un autre groupe d’assaillants a tiré sur une pirogue de pécheurs. Deux pécheurs ont été tués et d’autres ont été blessés. Les blessés ont été acheminés vers le territoire de Mahagi pour les soins.

Ces deux attaques interviennent pendant que les autorités provinciales venaient d’annoncer il y a presque un mois que la milice CODECO avait exprimé le désir de déposer les armes. La milice CODECO est active principalement dans le territoire de Djugu depuis près de deux ans. Ses activités criminelles ont poussé plusieurs milliers d’habitants à fuir leurs villages à cause de l’insécurité.

Andy Kambale