Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

RDC : le comité des étudiants de Beni demande l’évaluation des promesses du Dr Muyembe d’éradiquer Ebola « en trois mois »

Près de trois mois sont passés depuis que le nouveau coordonnateur National des équipes en riposte, Docteur Jean Jacques Muyembe prenait ses fonctions.

Le comité des étudiants de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo plaidé pour l’évaluation du premier trimestre de travail du docteur Jean Jacques Muyembe, secrétaire national du comité multi sectoriel des équipes en riposte contre Ebola.

Lors de son arrivée à Beni, le 9 Août 2019, épicentre de la nouvelle épidémie en RDC, le nouveau coordonnateur de l’épidémie à Virus Ebola, professeur Jean Jacques Muyembe avait promis éradiquer cette maladie, qui se vit dans cette région depuis le 1er Août 2019, dans trois ou quatre mois.

« Je penses dans trois ou quatre mois on ne parlera plus d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et en Ituri » a expliqué Docteur Jean Jacques Muyembe, dans une conférence de presse tenue à Beni, au mois d’août dernier.

La coordination des étudiants de Beni au Nord-Kivu « demande une évaluation de ce trois mois entre les autorités locales, la société civile et la coordination de la riposte afin juger l’objectif que s’était fixé Muyembe  » a indiqué à POLITICO. CD, Clovis Mutsuva, président de cette crème intellectuelle à Beni.

La coordination estudiantine présente son inquiétude après l’introduction du deuxième vaccin contre Ebola. Selon cette structure, le premier vaccin était plus efficace à plus de 90 pourcents et a permis à sauver des humaines dans la région touchée par cette maladie.

Tout en saluant les efforts du Docteur Muyembe, le COIB fustige le fait que le nouveau coordonnateur national des équipes en riposte n’est pas trop visible sur terrain comme ce fut le cas pour son prédécesseur, l’ancien ministre de la santé, Docteur Oly Ilunga Kalenga.

Le président de la république, Félix Tshisekedi, à travers le comité multi sectoriel a pris la coordination nationale de la riposte contre Ebola au mois de juillet passé. Suite à cette décision du chef de l’État, l’ancien ministre de la santé et ancien membre du parti présidentiel UDPS avait démissionné critiquant ainsi cette mesure.

Depuis l’apparition de cette deuxième grave épidémie au monde, il y’a un an dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, au moins plus de 1900 personnes sont mortes de suite de cette maladie.

Jonathan Kasereka

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...