Le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu a tenu ce mardi 15 octobre un grand meeting au rond-point VGH de Butembo. Le gouverneur Nzanzu Kasivita est largement revenu sur les questions sécuritaires et celle du développement de sa province.

S’agissant de la sécurité, Nzanu Kavisita a signifié au public qu’il est difficile de bâtir ou développer une entité sans paix et sécurité. “Nous demandons aux miliciens Maï-Maï qui traînent encore de se rendre a’ l’arme loyaliste pour leur réinsertion dans la vie normale ou carrément qu’ils se rendent aux FARDC. Nous savons que la ville de Butembo a, par exemple, été construite pas grâce au diamant moins encore par le coltan, mais grâce aux produits vivriers qui venaient de nos villages. Qu’ils libèrent les routes pour que nous puissions développer notre province a explique“, a-t-il expliqué.

Pour que la paix et la sécurité reviennent, le gouverneur dit avoir effectué deux à trois voyages pour Kinshasa où il a rencontré le Président Félix Tshisekedi, qui s’est aussi rendu dernièrement à Beni où les civils sont victimes des opérations des ADF. “Vous avez vu comment le Président de la République m’a reçu à Kinshasa deux ou trois fois. Pour vouloir dire que nous faisons tout pour que la paix revienne. Le président m’a aussi pris jusqu’à New-York et à Washington pour la question toujours de la sécurité de notre province“, a ajouté le gouverneur.

Pendant son séjour en ville commerciale de Butembo, l’autorité provinciale promet échanger avec les couches pour bien comprendre d’autres problèmes aux quels font face les habitants.

Puissance Kasombolene, depuis Butembo, POLITICO.CD