Cinq policiers ont été grièvement blessés ce samedi 12 octobre à Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental) et des dizaines de personnes interpellées ce samedi 12 octobre 2019 lors des manifestations contre l’arrivée de l’ancien Gouverneur Ngoy Kasanji.

Des pneus ont été brulés et des barricades sur les principaux artères de la ville de Mbuji-Mayi selon le commissaire divisionnaire de la province du Kasaï Oriental, David Masandji, qui parle d’un bilan encore provisoire des échauffourées ayant opposé les policiers à certains manifestants.

Trois véhicules de la police nationale congolaise ont été caillasssés par des manifestants qui s’en sont pris aux policiers déployés à proximité de l’aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi où des militants de l’opposition voulaient organiser un accueil.

Une partie de la population s’est s’insurgée contre l’arrivée à Mbuji-Mayi, du député national et gouverneur honoraire Alphonse Ngoyi Kasanji, venu pour prêter serment comme avocat au barreau local.

Pour le moment, la situation semble sous contrôle mais quelques jeunes se sont attroupés près de la résidence de Ngoy Kasanji et la police s’est déployée sur quelques artères de la ville de Mbuji-Mayi.

Thierry Mfundu

2 comments

  1. Il n’a même pas le droit, car il est la seul personne qui a dû freiné notre province, notre province est par terre par rapport a un monsieur Ngoyi qui nous a privé de tout dans son temps. Qui nous a tué comme des chèvres qui n’ont aucune importance.

  2. Il doit savoir que si aujourd’hui le peuple luba souffre c’est grâce à lui et le peuple luba sont humilié partout c’est grâce à lui
    Il n’as de place a mbuji-mayi
    Mon peuple luba n’oublie jamais un problème même si ça fait 10ans

    Fier d’être muluba

Comments are closed.