Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min

Cité comme cerveau-moteur du scandale sexuel, le Directeur de cabinet d’Atou Matubuana transféré à la prison centrale de Matadi

C’est un véhicule banalisé qui a embarqué Claude Nzeza. Il vers 6 heures à Matadi. Destination, la prison du Camp Molayi. Il y va rejoindre les policiers accusés d’être impliqués dans le scandale sexuel. Depuis fin août, le directeur de cabinet du gouverneur suspendu Atou Matubuana était dans le collimateur de la justice. A cause du rejet du réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation, il ne pouvait plus répondre à la convocation lui adressée. Malheureusement, la justice le rattrape.

Depuis le rejet de son réquisitoire, il y a eu disjonction des poursuites, le procureur général Flory Kabange a renvoyé le dossier au parquet général du Kongo central. Ce qui permet au procureur général Arthur Ilunga d’interpeller Claude Nzeza, en poursuivant l’instruction de ce dossier à son niveau. Du coup,cela lui donne aussi l’occasion de poursuivre les policiers mis en accusation.

Selon plusieurs sources, le Directeur de cabinet est cité parmi les personnes impliquées dans le scandale sexuel du 25 août dernier. C’est lui qui aurait planifié une partie de cette action, en donnant à quelques heures du scandale sexuel des directives et mise en place aux policiers arrêtés.

Si l’affaire est envoyée en fixation, cela pourrait confirmer ou infirmer au cours de l’audience devant le tribunal, la conclusion du procureur général Kabange relative à la désignation du gouverneur Matubuana comme commanditaire de cette opprobre, qui lui jouit jusqu’à ce jour du privilège des poursuites.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...