Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 13:32 13 h 32 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 13:32 13 h 32 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 13:32 13 h 32 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 13:32 13 h 32 min

Nord-Kivu : les enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes décident de radicaliser leur grève

Les enseignants des écoles conventionnées catholiques et celles protestantes viennent de décider de la radicalisation de leur mouvement de grève.

Décision ressortie de leur réunion d’évaluation de ce mercredi 9 Octobre 2019 tenue dans l’enceinte de l’Ecole Primaire NEEMA EPHATA de Goma.

A cette réunion ont pris part certains de leurs collègues musulmans et des écoles publiques en guise de compassion dans leur lutte.

Tout en invitant les parents à se joindre à leur lutte, ces enseignants ont, dans leur déclaration, réitèré leurs revendications de voir la gratuité devenir effective mais aussi le payement de tous les enseignants sans distinction. Un salaire qu’ils estiment à au moins deux millions des francs congolais avant toute reprise de cours.

« il n’ a pas de quoi honoré les enseignants dans notre pays. 157 mille francs c’est quoi pour un enseignant. Nous demandons au gouvernement que les non payés et nouvelles unités soient aussi payés et que ceux qui sont payés voient leur salaire être revu à la hausse« , a déclaré Israël Lumeto un des enseignants.

« C’est l’heure de tenir la promesse de la gratuité en RDC. c’est l’heure de soutenir la volonté du chef de l’Etat. l’heure de faire respecter le travail de l’enseignement. l’heure de réclamer aussi la paie et de la rendre une réalité pour l’enseignant congolais. En conclusion nous radicalisons la grève  » peut-on lire dans leur déclaration.

Merveilles Kiro/ Politico.cd

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Il est bon de revendiquer comme les enseignants le font mais se qui etonne c’est qu’ils ignorent ce que le pays produit et est capable de mobiliser coe recette et qu’ils exigent deux millions de franc congolais par enseignant ; cela exprime le manque de bonne foi chez ses pedagogues et la totale ignorance de la valeur vocationnelle et sacrificielle du metier enseignant.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...