Deux rebelles ougandais de forces démocratiques alliées ( Adf) ont été tués et un militaire de l’armée congolaise blessé légèrement lors d’une nouvelle attaque des rebelles dans la région de Beni dans l’est de la république démocratique du Congo ont annoncé les sources locales.

A en croire les mêmes sources, l’attaque s’est produite entre le point kilométrique 6 et 14 sur la route MBAU KAMANGO, où deux véhicules des forces armées de la RDC qui quittaient la Ville de Beni avec à bord de rations militaires pour le PK40 ont essuyé des tirs des assaillants.

Au cours de cet incident, deux rebelles ont été tués et un élément de l’armée congolaise a été blessé a indiqué notre source sous couvert d’anonymat.

Le porte-parole de l’armée dans la zone, Major MAK Hazukay n’a pas souhaité commenté cette information.

Le commandant des opérations Sokola 1 Grand Nord, Général Jacques Nduru a annoncé le week-end dernier la réouverture de l’axe routier MBAU Kamango, deux après la suspension des activités sur ce tronçon. Général de Brigade, Jacques Nderu, avait indiqué que l’accès reste interdit aux civils, seuls les militaires pouvaient y circuler.

Après cette nouvelle embuscade tendue à l’armée congolaise plusieurs observateurs disent que le danger reste permanent sur cette route. Les Fardc sont engagées dans la région de Beni contre les rebelles Ougandais de forces démocratique alliées (Adf), auteurs des centaines de tueries des civils dans cette région depuis 2014.

Jonathan Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *