La campagne “Protégeons Vital Kamerhe contre les ennemis de la RDC et de son peuple” a été officiellement lancée ce samedi 05 octobre sur toute l’étendue du territoire national à travers la ville de Kisangani , chef-lieu de la province de la Tshopo.

Sous des gestes des liesses sans précédents, la plateforme SVK attendu “Soutenons Vital Kamerhe” a convié avec ses membres pour cette grande activité avec double sens ,à la fois ,la présentation officielle du comité provincial de cette structure politique, ceci après le lancement imminent de la campagne consistant à traquer tous les ennemis qui mettraient l’avenir de la RDC en péril.

Présidant ces cérémonies sous mandat spécial de la coordination nationale de “SVK”, Alphonse Ngongo Topepe a ,dans son allocution, indiqué que cette campagne vise à contrecarrer tous les séparatistes tendant à bloquer le bon fonctionnement des institutions du pays.

L’envoyé spécial de Caius Matata, coordonateur national, a tout de même expliqué l’objectif et une brève historique de la plateforme “Soutenons Vital Kamerhe” qui s’étend ces jours sur l’ensemble de la république au tour des idéologies Kamerhistes en prévisions des nouvelles élections à l’horizon 2023.

Pour sa part, le coordonateur provincial de SVK/ Tshopo a exhorté la population congolaise à s’approprier cette campagne pour la protection intégrale de la patrie.

Charles Lwanga a, avant de lui remettre l’étendard de la plateforme en titre symbolique de la structure, rendu des vibrants hommages au directeur de cabinet de Félix Tshisekedi qui, selon lui, est ces derniers jours objet des multiples transactions à travers le pays.

“Protégeons Vital Kamerhe”, contre l’affaire 15 millions ?

Débat actuel, et qui continue a coulé dans plusieurs langues malgré le transfèrement du dossier à la justice, mais qui ne temporise guère le jeu. Pourtant cité ou pas car les langues s’y disloquent, cette campagne pourra être évidemment une garantie pour le Dircab.

Curieux, Politico.cd est revenu sur cette question du tout sensible, les interlocuteurs (autorités de la plateforme SVK) n’ont pas du tout révélé le gré profond de la campagne et ont laissé leurs langues en suspens. Toutes fois, ils retiennent la citation de leur mentor dans ce dossier de détournement.

“Au delà de l’affaire 15 millions , il y a d’autres combats” haussait le ton, Dr Pascal Mungele, vice-coordonateur de la SVK/Tshopo.

Notons que plusieurs personnalités politiques et administratives de la Tshopo ont pris part à ces activités accueillies dans la prestigieuse salle de réunion de Gradi-Jeunes à Kisangani.

Et la campagne se fonde sur deux slogans prioritaires à savoir “Aimons la RDC, Protégeons Vital Kamerhe” et “j’aime la RDC, je protège Vital Kamerhe”.

Serge Sindani | POLITICO.CD