Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min

Ituri: 7 otages libérés volontairement par la milice,le chef rebelle Ngudjolo annonce son vœu pour la Pacification de Djugu

Sept personnes ,ex otages de la milice « Cadeco » du chef rebelle Ngudjolo dans le territoire de Djugu, ont été remis officiellement dans leurs familles respectives, membres de la communauté Hema, ce mercredi 25 septembre au gouvernorat de la province de l’Ituri.

Libérés volontairement par Ngudjolo au comité de suivie de la conférence de paix en Ituri tenue en juillet dernier, Ces sept personnes dont une femme âgée de 50 révolus, une fille de 21 ans et 5 mineurs notamment un bébé de 6 mois ont été prises en otages par les assaillants du groupe Cadeco, auteurs des tueries massives, depuis plus de 10 jours dans la localité de Maze à Djugu.

Mis en place après cette conférence de paix tenue dans la cité de Kpandroma sous l’égide du Gouvernement provincial, le comité de suivie de cette conférence révèle avoir échangé lors du relâchement de ces otages avec le chef rebelle Ngudjolo dans son camps général afin d’obtenir son accord favorable pour la cessation des hostilités dans la province de l’Ituri en territoires de Djugu et d’Irumu.

Selon ce comité, Ngudjolo avec son groupe ont donné leur avis en avançant quelques conditions notamment le retrait des forces armées à Djugu et que celles-ci n’attaquent plus ses positions.
Ngudjolo appelle tout de même le gouvernement de l’Ituri de prendre en charge la ration alimentaire de ses éléments.

Pour Jean-Marie NDJAZA , Vice-président de l’association culturelle Lori qui regroupe les Lendu, cet acte constitue un pas d’avance dans les négociations pour la paix dans l’Ituri. il appartient au gouvernement d’émettre sa volonté poli, ajoute-t-il.

Dudu Martin Shako, gouverneur ad intérim de la province, a quand à lui félicité les membres du comité de suivie de la conférence appuyés par les FARDC et promet par la suite l’engagement de son gouvernement dans la Pacification de la province de l’Ituri.

Il sied de préciser que les membres de ce dit comité sont guidés par l’armée régulière qui opère dans la région pour obtenir progressivement la paix grâce aux processus des négociations avec la milice du chef rebelle Ngudjolo.

Serge Sindani | POLITICO.CD

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...