Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 16:21 16 h 21 min

Gratuité de l’Enseignement de base: au Sud-Kivu, les écoles catholiques et protestantes déclenchent la grève sans délai

C’est officiel déjà, les enseignants des catholiques et protestantes du Sud-Kivu déclenchent une grève, à partir de ce mercredi 25 septembre 2019.

C’est la conclusion de l’Assemblée générale extraordinaire tenue ce mercredi 25 septembre, à l’Institut de la Trinité à Bukavu.

« Les enseignants décident de rester à la maison jusqu’à ce que le gouvernement puisse prendre en charge les enseignants et mettre en application les accords de Bibwa. Ils disent non à la clochardisation des enseignants. Les syndicats des enseignants des écoles catholique et protestantes demandent aux parents de les accompagner dans la lutter. Tout parent qui va accepter de payer la prime doit être conséquent et accepté qu’il va prendre la responsabilité de l’État » ; déclarent les syndicats.

Le syndicat national des écoles protestantes (SYNEP) et ceux du syndicat national des enseignants des écoles Catholiques (SYNECATH) disent ne pas être prêts de travailler pour 40.000Fc mais plutôt 900$ par mois pour un licencié et 300$ pour le moins gradé.

« Tout enseignant n’est pas prêt à travailler pour 40000fc. Que l’enseignant touche au moins 900$ le mois pour stopper avec la grève. Nous nous reposons à la maison en attendant l’application du promesse du Chef de l’Etat pour améliorer les conditions des vies des enseignants»; fait savoir Jacques Cirimwami, Président du Syndicat National des écoles conventionnées catholique au Sud-Kivu.

Il dit également que les enseignants veulent voir la mise en application des accords de Bibwa. Ces accords prévoient un salaire de 900$ pour un licencié et 300$ pour les huissiers et le moins gradé.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...