28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

Gabriel Kyungu s’alarme sur le “tribalisme qui a élu domicile au Katanga à la suite du découpage”

- Publicité-

Gabriel Kyungu wa Kumwanza fustige le découpage du Katanga qui selon lui, est la cause du tribalisme qui s’accentue dans les institutions provinciales de cette ex-province.

Cette déclaration a été faite par Gabriel Kyungu wa Kumwanza, Président National de l’union des nationalistes fédéralistes du Congo, (UNAFEC) au cours d’une matinée politique ce dimanche 15 septembre 2019 lubumbashi, chef – lieu du Haut – Katanga.

A l’est du pays, nos frères souffrent du virus d’Ebola, et ici chez nous au Katanga, c’est le tribalisme, j’ai honte de ce qui se passe. Le découpage a donné lieu à la naissance de 4 provinces. De ces provinces une ou deux seulement présentent l’image des provinces.
Le Katanga a fait 18 ans au pouvoir au pays, résultat, zéro, c’est négatif. Ce découpage n’a crée que de nouveaux millionnaires au Katanga, alors que le peuple souffre
“, a dit Kyungu wa Kumwanza au cours de cette matinée politique.

Pour ce député provincial, le démembrement de l’ex – Katanga crée des problèmes, à ces jours, “même pour les fonctions administratives, la question d’origine se pose,” a-t-il fustigé.

Comment peut-on organiser une manifestation parce – que quelqu’un est nommé directeur de cabinet du Président de l’assemblée provinciale, et que celui-ci n’est pas nécessairement du Haut-Katanga ? Celui qui a précipité le découpage dans le Katanga sera jugé par Dieu, et est responsable des souffrances, des conséquences de la montée du tribalisme” , s’est il alarmé.

Le président honoraire du bureau provisoire de l’assemblée nationale appelle les enfants du Katanga à réfuter le tribalisme et à s’unir pour le développement de la province.

Notons que le démembrement des provinces selon la constitution a été très mal perçu par plusieurs membres de la classe politique dans l’ex Katanga surtout pour ceux qui tenaient à garder l’identité Katangaise dont le patriarche Gabriel Kyungu qui ne cesse de clamer que le démembrement ne doit concernait que l’administration et non l’âme du Katanga.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Non. Kyungu peut se mordre la langue. Il a été lui-même protagoniste d’une purge des kasaiens. Qu’est-ce qu’il peut reprocher aujourd’hui qu’il n’a pas fait en son temps. Le découpage était une très très bonne chose car il permet à d’autres coins de se développer.

  2. Ce démembrement a donné de bon fruits,arrêtez de nous embrouiller s’il vous plait,nous savons tous qui vous êtes et même ce que vous cherchez.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join