La réussite du mandat du président Félix Tshisekedi est que les routes soient bien construites, la gratuité de l’enseignement soit effective dès Septembre, les tracasseries, la corruption et autres anti-valeurs cessent ainsi que nos jeunes aient de l’emploi ; pense l’élu du territoire de Walungu Amato Bayubasire.

Ce dernier l’a affirmé le samedi dernier lors de la conférence-débat, qu’il a animé devant une foule immense, réunie dans la salle du Centenaire de la Paroisse Mater Dei de Bukavu.

A cette occasion, Amato Bayubasire a, pour sa part, dénoncé le fait que Vital Kamerhe serait impliqué dans le détournement de 15 millions USD, qui continue a alimenté l’opinion publique. A ce débat, devant les militants de l’UNC et autres personnes venues l’écouter, Amato parle d’un complot contre Vital Kamerhe.

Il dit que le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat n’a jamais été impliqué dans aucune forme de malversation financière, depuis qu’il est sur la scène politique en RDC. Ceux qui citent son nom, poursuit Amato Bayubasire, cherchent à ternir l’image de Vital Kamerhe.

« L’affaire de 15 millions est une cabale qui tend à salir notre leader. Certaines personnes ont décidé à nuire à son image, par crainte de la réussite du mandat du président de la république Félix Tshisekedi dont il est collaborateur principal comme directeur de cabinet » ; a-t-il renseigné.

Amato a par la suite cité un certain Marcelin Bilomba qui par ses intérêts égoïstes cherche à déstabiliser le directeur de cabinet, Vital Kamerhe. Au sujet du collectif d’avocats du président Félix, Amato parle d’un montage.

« Kamerhe ne démissionnera pas mais aussi il y en a ceux qui réfléchissent en fonction de l’accord de Nairobi et qui se disent qu’il faut stopper la popularité de Kamerhe et surtout du président de la république qui monte. Ceux qui pensent déjà à 2023; nous au CACH, on pense d’abord à la réussite du mandat du président Félix pour le bonheur du peuple congolais» , pense Amato.

Il invite par ailleurs la population du Sud-Kivu à rester vigilant et en alerte pour contrecarrer tout celui qui cherche à diaboliser la personne du leader de l’UNC. Les ennemis en mal de positionnement cherchent à diviser Félix et Kamerhe mails ils n’y arriveront jamais ; conclut cet élu de Walungu.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd