Après près d’une semaine des mouvements sanglants qualifiés des actes Xénophobes en Afrique du sud, les représailles s’accentuent tant sur le sol congolais que dans d’autres pays africains contre les étrangers sud-africains.

Après des manifestations de colère jeudi 05 septembre à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, la société civile de la province du Haut-Uelé vient de se jouxter à ces émeutes pour condamner les menaces infligées aux intérêts étrangers au pays de Nelson Mandela, prix Nobel de la paix.

Devant la presse locale, le coordonnateur des forces vives du Haut-Uelé donne un ultimatum aux sud-africains exploitant des sites miniers de cette province de regagner leur pays de naissance dans 48h datant de ce vendredi.

L’abbé Georges Semende indique qu’aux contraires de cette mesure, des actions citoyennes légales seront lancées sur l’étendue de la province.

Ils ne veulent pas de gens chez eux et ils doivent également quitter chez les autres” lâche-t-il dans des propos rapportés par orientalinfos.net

Et d’ajouter: “En principe ,on devrait leur appliquer la réciprocité mais comme nous sommes encore humains pour ne pas le faire comme eux,pour raison de justice et de vérité,nous leur demandons tout simplement de quitter notre province surtout dans les entreprises minières.” ajoute l’abbé Georges Semende.

Notons qu’à Kinshasa,la capitale congolaise, des marches de protestation contre ces actes Xénophobes sont prévues ce vendredi 06 septembre.
Pendant ce temps ,la police indique que des dispositifs sont mis en place pour contrer ces manifestations qui viseraient des intérêts sud-africains notamment les alentours des bâtiments diplomatiques de leur ambassade ainsi que sur les commerces et autres intérêts dont Shoprite, les shops vodacom,etc

Serge Sindani | Politico.cd

2 comments

  1. La RDC doit revoir les conditions d’entrée sur son territoire.Malgres les multiples problèmes, nous devons avoir à cœur l’honneur de nos concitoyens à l’extérieur.

  2. Les sud africains doivent savoir qu’ils ont une dette morale envers tous les pays de la sous région pendant la lutte menée contre l’apartheid.le soutien de l’Afrique noire n’est pas à placer dans les oubliettes.L’histoire leur rappelera cette ingratitude! ! !

Comments are closed.