Deja à pied d’oeuvre, la Commission spéciale de l’Assemblée provinciale du Kongo central chargée d’enquêter sur l’affaire du Vice Gouverneur et l’assistante du Gouverneur de province a été reçu ce vendredi 30 août 2019 tard dans la soirée par le Gouverneur Atou Matubuana.

Conduite par l’honorable Samuel Nimi, la Commission s’est entretenu avec le Gouverneur dans la salle des réunions de la résidence officielle de ce dernier.

Conformément au canevas d’enquêtes parlementaires, les députés provinciaux et les experts ont reçu interrogé le Gouverneur et reçu des réponses aux 8 questions lui adressées.

À la fin de la rencontre, le Gouverneur de province les a remercié pour ce souci de rechercher la vérité auprès des personnes habilités, car selon lui, “cette affaire est interprétée par diverses manières pour des intérêts inavoués et risque d’embraser la province.”

La Commission est à son premier jour de travail et ne peut tirer déjà des conclusions. Elle doit encore entendre d’autres acteurs impliqués dans cette affaire. Notamment le Vice Gouverneur Justin LUEMBA et sa présumé victime,” a déclaré le président de la Commission, l’élu de Boma Samuel Nimi, répondant aux questions des journalistes.

Face aux multiples tensions créées par cet événement, le président de la Commission lance un message de paix à la population, en attendant les résultats des enquêtes initiées par l’organe délibérant provincial et les instances judiciaires.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. La Commission doit aussi entendre la policière, le Redoc et le Chauffeur du VG. C’est inadmissible celle et celui qui est censé proteger le Chef doit filmer et publier sur fb et celui de renseignement sencé d’informer au chef du danger qui le guete se ait plaisir d’assister passifiquement la polièce en train de filmer et de publier. Quelle genre de sécurité?

Comments are closed.