La suspension de l’exécution du dossier Dunga à Mugunga qui a mis dehors plus de 250 personnes à la suite d’un conflit foncier à Goma sera bientôt effective a rapporté le Vice président de l’assemblée provinciale du Nord Kivu.

Cette décision a été prise le lundi dernier à la suite d’une rencontre qui a réuni au cabinet du président de l’assemblée provinciale, le Vice président de l’Assemblée provinciale du Nord Kivu, le Maire de la ville de Goma, les Bourgmestres de la commune de Goma et de Karisimbi, les conservateurs des titres immobiliers et les chefs de division des cadastres de la commune de Goma et Karisimbi.

L’objectif de cette audience était de comprendre les causes des conflits fonciers qui gangrènent dans la ville de Goma.

Plusieurs dossiers ont été passé au peigne fin passé avec les services concernés dont le phénomène “autochtone” dans une ville de Goma, les dossier Dunga, le dossier Sabago, le dossier Hangi, le dossier marche Kituku, les dossiers des parcelles de l’État occupées par les particuliers, etc.

À la suite de cette réunion, plusieurs recommandations ont été formulé à l’endroit des conservateurs des titres immobiliers à savoir :

  • La transmission aux bourgmestres les copies des titres qu’ils émettent ;
  • L’implication des bourgoumestres de deux communes dans certaines descentes sur les terrains ;
  • La suspension de l’exécution du dossier Dunga à Mugunga qui vient de mettre dehors plus de 250 personnes.

Cette dernière a été déclarée comme priorité absolue afin que les familles délogées puissent retrouver leurs logis.

Thierry Mfundu