Les jeunes de la province du Haut-Katanga réunis au sein du groupe thématique jeunesse du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga se montrent préoccupés par dix problèmes majeurs. Ils l’ont fait savoir à leur ministre provincial dont ils dépendent, en marge de la célébration de la journée internationale de la jeunesse édition 2019.

D’après Clovis Katengo team-leader de la thématique jeunesse, les jeunes ont des problèmes propres eux et qui nécessitent l’attention des autorités. « En tant qu’activistes de la société civile et membres des mouvements associatifs, nous avons comme premier partenaire l’État congolais. » a-t-il indiqué.

« Malgré toutes les intentions de bonne volonté de la part des autorités, la situation actuelle des jeunes reste alarmante. Très peu d’actions concrètes sont prises en faveur des jeunes pouvant avoir une répercussion certaine sur l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. » peut-on lire dans le cahier des charges.

Dans le mémorandum dressé par la jeunesse Haut-Katangaise, dix problèmes clefs qui constituent des obstacles à la fois pour l’émergence et l’épanouissement juvéniles y sont énumérés. Il s’agit de:

  1. Redynamiser le conseil provincial de la jeunesse du Haut-Katanga inexistant à ce jour
  2. Doter les jeunes des fonds pour l’entrepreneuriat
  3. Alléger les frais admiratifs très exorbitants pour la création et le fonctionnement des structures des jeunes
  4. Répertorier et subventionner les associations et mouvements des jeunes en règle avec la loi 004/2001
  5. réinsérer les enfants et jeunes en lien de rupture familiale
  6. lutter contre quelques grands fléaux qui touchent la jeunesse dont le VIH/Sida, la violence et le tabagisme
  7. encadrer et former les jeunes vulnérables et filles mères
  8. Octroyer des sites agricoles spécifiques a la jeunesse et mettre en place les mécanismes d’accompagnement
  9. Appliquer à la lettre la loi sur la sous-traitance et ses mécanismes de suivi
  10. Associer la Jeunesse dans le contrôle citoyen des redevances minières

Réceptif aux doléances de la jeunesse dont la charge lui incombe dans la province du Haut-Katanga, le ministre Aers Joseph Kayumba a déclaré qu’une suite favorable y sera réservée. « Vous êtes l’avenir de la nation. Notre rôle est de vous encadrer .» a soutenu ce membre du gouvernement chapeauté par Jacques Kyabula.

Junior Ngandu | Politico.cd◼

1 comment

  1. Voilà une jeunesse intelligente .. le Katanga a toujours montré qu elle regorge des têtes bien pensantes … au lieu de s enlisé dans la thématique des insultes comme le font nos frères de la capitale .., les katangais réfléchissent et veulent des solutions louable à leurs preoccupations .. big up …

Comments are closed.